Boutique santé
Florame Savon traditionnel de Provence, Verveine

6.99€Afficher
Lavera, Lime sensation gel douche verveine et citron vert

9.29€Afficher
Weleda, Soin de jour rafraîchissant iris

9.99€Afficher

 

Verveine (Verbena officinalis et Verbena triphylla)

Plantes médicinales > Verveine

  1. Introduction
  2. La verveine officinale
  3. Composantes de la verveine officinale
  4. La verveine officinale... Où ? Quand ? Comment ?
  5. La verveine odorante
  6. Pas d'utilisation prolongée de la verveine odorante

Verveine

La verveine officinale ne doit pas être confondue avec la verveine odorante. Si elles ont toutes les deux des effets digestifs et sédatifs, elles n'ont ni le même parfum, ni la même composition, ni les mêmes propriétés. Pas de risque si vous vous trompez, mais autant bien connaître ce que vous utilisez !

La verveine officinale

Appelée aussi herbe sacrée, herbe de sang, herbe aux sorciers ou guérit-tout, la verveine officinale est une plante médicinale majeure, très appréciée jusqu'à l'arrivée des médicaments de synthèse. C'est une herbacée vivace dont la mince tige quadrangulaire peut atteindre 80 cm de haut. Les fleurs, aux petites corolles pâles, bleues ou roses, sont disposées en épi. La verveine apprécie les lieux incultes, les lisières de forêts ou les talus jusqu'à 1 500 mètres d'altitude.

Composantes de la verveine officinale

La fleur contient des tanins, des mucilages, des saponines et un principe actif qui lui est particulier, le verbénaloside. Sans odeur et d'une saveur un peu amère, la verveine officinale a des propriétés antispasmodiques, fébrifuges, digestives et expectorantes. Il existe de très nombreuses préparations pharmaceutiques contenant de la verveine. Les célèbres liqueurs à la verveine ont aussi la réputation de faire passer les repas un peu trop lourds. La verveine, stimulant la sécrétion des sucs digestifs, favorise aussi l'appétit.

À côté de cette utilisation majeure, la verveine officinale est aussi conseillée dans les cas suivants:

Par précaution, les femmes enceintes ne devraient prendre de la verveine officinale qu'à l'approche du terme: en effet, la plante, sans pour autant être abortive, a la réputation de faciliter l'accouchement.

La verveine officinale... Où ? Quand ? Comment ?

La verveine officinale se trouve sous forme de plante sèche. Mais, étant peu parfumée, elle est souvent associée à d'autres plantes (boldo, menthe, hibiscus, tilleul, oranger, etc.) pour en augmenter les effets. On la trouve donc dans des formules pour la digestion, les rhumatismes, les jambes lourdes ou la nervosité.

  • Usage interne: après chaque repas, buvez une tasse d'infusion (20 g par litre d'eau).
  • Usage externe: on peut appliquer des compresses imbibées d'une décoction de ver veine sur les rhumatismes, les entorses et les névralgies: pendant 10 minutes, faites bouillir 1 poignée (environ 100 g) de plante par litre d'eau. Imbibez un linge propre de l'infusion, appliquez-le chaud sur la zone douloureuse, sur les rhumatismes et les névralgies, et froid sur les entorses.

La verveine odorante

Très différente de la verveine officinale, la verveine odorante est, comme son nom l'indique, bien plus parfumée. Il s'agit d'un arbuste de 2 mètres de haut cultivé en Amérique du Sud, en Afrique du Nord ou en Provence. Son odeur citronnée lui a valu le nom latin de Lippia citriodora (ou Verbena triphylla ou Aloysia citridoria) et de verveine citronnelle ou citronnelle (d'autres plantes, comme la mélisse, sont aussi appelées « citronnelles »). Bien que plus concentrée en huiles essentielles (notamment du citral) que sa cousine officinale, elle est moins riche en principes actifs. Moins efficace, mais plus parfumée, on trouve la verveine odorante, le plus souvent, dans les mélanges de tisanes.

Pas d'utilisation prolongée de la verveine odorante

Utilisée également pour les problèmes digestifs et nerveux, la verveine odorante se prend sous forme de tisanes (15 g de feuilles par litre d'eau). Elle peut donner aussi de bons résultats dans les cas d'acouphènes, de céphalées, de palpitations et de nausées. Mais attention, elle peut provoquer des irritations gastriques, et son emploi prolongé est déconseillé. Photosensibilisante, l'huile essentielle doit être utilisée avec précaution: des taches sur la peau peuvent apparaître après une exposition au soleil. Ne l'utilisez pas non plus en interne ou sur les muqueuses.

Commentaires des internautes

Rédiger un commentaire (aucune inscription requise)

Publier mon commentaire

Aucun commentaire pour le moment. Cliquez ci-dessus pour rédiger le premier !

Phytothérapie
  • Insomnie
  • Jambes lourdes
  • Lumbago
  • Mal des transports
Aromathérapie
  • Défenses immunitaires
  • Vaginite
  • Varicelle
  • Varices
Homéopathie
  • Vertige
  • Céphalée
  • Bronchite chronique
  • Maladie de Crohn