Boutique santé
Layenberger, LowCarb.one boisson 3 protéines choco-café

11.99€Afficher
Oral B Brossette Precision Clean EB20

6.40€Afficher
Multipower, Barre L-Carnitine chocolat crisp

7.99€Afficher

 

Tamarin (Tamarindus indica)

Plantes médicinales > Tamarin

  1. Introduction
  2. Le fruit du tamarinier
  3. La pulpe du tamarin
  4. Le tamarin pour le transit intestinal, et pas seulement pour ça

Tamarin

Le tamarin est le fruit du tamarinier. Cet arbre pousse dans tous les pays tropicaux ; il peut atteindre 25 mètres de hauteur, plus de 1 mètre de circonférence et vivre plus de 300 ans. Le tamarinier est cultivé comme arbre ornemental (il fournit beaucoup d'ombre) et pour ses fruits appelés « dattes de l'Inde ». Il produit entre 150 et 200 kg de fruits par an. Il sert au reboisement de régions très sèches. Son bois est utilisé pour la fabrication de meubles et d'ustensiles de cuisine, car il est rarement attaqué par les insectes. Le tamarinier donne aussi un très bon bois de chauffage, et ses feuilles fournissent du fourrage pour les animaux. Dans certaines régions tropicales, les feuilles servent aussi à agrémenter les salades.

Le fruit du tamarinier

Le tamarin se présente sous la forme d'une gousse pouvant mesurer 15 cm. Ce fruit renferme une pulpe jaune brunâtre. La pulpe représente 40 % du fruit, elle a une saveur douce, acidulée et rafraîchissante. Elle peut aussi avoir un goût très acide et âcre selon son degré de maturité. À l'intérieur de la pulpe, on trouve 5 à 10 graines, ces graines sont comestibles après cuisson. On peut les faire bouillir, les griller ou les moudre pour obtenir de la farine. Les graines broyées, chauffées et mélangées à de l'eau, forment une gomme que l'on utilise dans l'industrie alimentaire et non alimentaire (papeterie, textile).

La pulpe du tamarin

On peut la déguster fraîche, nature ou avec du sucre, en faire des confitures, des jus, des sirops, des pâtes de fruits ou des bonbons. En cuisine, le tamarin, acidulé, est employé au même titre que le jus de citron, comme un condiment dans les soupes, les marinades et les sauces. Il entre dans la composition de nombreux plats épicés: massalé, chutneys, curry, chili, conserve de viandes, poisson... Il parfume le riz et les légumes. La pulpe de tamarin est commercialisée déshydratée ou en jus. C'est sous cette forme que vous la trouverez facilement en France métropolitaine, dans les épiceries asiatiques. Avant d'utiliser la pulpe, lorsqu'elle est sèche, il faut la faire tremper dans l'eau chaude afin de la ramollir, et la tamiser pour la débarrasser de ses fibres.

Le tamarin pour le transit intestinal, et pas seulement pour ça

Les usages du tamarin en médecine traditionnelle sont très nombreux. Il est riche en pectine, calcium, phosphore, potassium et en vitamines C et B. Il est efficace contre la fièvre et stimule la sécrétion biliaire.

La pulpe est reconnue pour ses vertus laxatives. Elle se consomme en tisane, en confiture ou en sirop (elle entre dans la composition du sirop pour soulager les douleurs dentaires des jeunes enfants). Avec la pulpe, les feuilles et les fleurs, on prépare des emplâtres que l'on applique sur les articulations douloureuses et enflées. Les gargarismes préparés à base de pulpe de tamarin sont utiles pour soulager les maux de gorge. Les boissons faites avec du tamarin soulagent les troubles dus aux insolations.

L'écorce riche en tanins est utilisée en médecine traditionnelle. Elle entre dans la composition de remèdes pour soulager les ulcères, les furoncles et les abcès.

Commentaires des internautes

Rédiger un commentaire (aucune inscription requise)

Publier mon commentaire

Aucun commentaire pour le moment. Cliquez ci-dessus pour rédiger le premier !

Phytothérapie
  • Insomnie
  • Jambes lourdes
  • Lumbago
  • Mal des transports
Aromathérapie
  • Défenses immunitaires
  • Vaginite
  • Varicelle
  • Varices
Homéopathie
  • Vertige
  • Céphalée
  • Bronchite chronique
  • Maladie de Crohn