Boutique santé
Nupo Meal Bar, réglisse

47.99€Afficher
Bioderma Créaline Lait

8.47€Afficher
Nutrilett, Boisson perte de poids rapide, chocolat, poudre

16.49€Afficher

 

Réglisse (Glycyrrhiza glabra)

Plantes médicinales > Réglisse

  1. Introduction
  2. D'autres variétés de réglisse sont cultivées en Irak, en Mandchourie ou en Chine.
  3. La réglisse, du sucre en branches
  4. Indications de la réglisse
  5. Voici les principales indications de la réglisse:
  6. Réglisse et cancer
  7. Effets indésirables de la réglisse et précautions
  8. La réglisse... Quand ? Comment ? Où ?
  9. La réglisse contre le rhume et la toux
  10. La tisane « Coco » bonne-à-tout à la réglisse

Réglisse

La réglisse, dans la bouche sous la forme du bâtonnet bien connu, est une façon agréable d'éloigner les infections respiratoires et les virus qui traînent !

Depuis toujours, les humains utilisent la réglisse, aussi bien comme aliment que comme médicament. Dans l'Antiquité, la réglisse était surtout utilisée pour soigner les problèmes respiratoires. Au début du Moyen Âge, elle était considérée comme une épice rare et coûteuse. Hildegarde de Bingen l'a ensuite popularisée en remarquant ses propriétés fébrifuges. À partir du xiiie siècle, la réglisse a été cultivée pour entrer dans de nombreuses préparations pharmaceutiques. Garcia de Orta, un médecin portugais qui vivait au xvie siècle, préconisait le suc de réglisse épaissi pour traiter les problèmes urinaires. Plus tard, on a aussi attribué à la réglisse des propriétés hépatiques.

La réglisse d'Espagne (Glycyrrhiza typica) est l'espèce la plus cultivée en Europe et en Turquie: les stolons sont nombreux et réguliers, s'enfonçant à plus de 1 mètre dans le sol. La réglisse de Russie (Glycyrrhiza glandulifera), plus grosse et plus irrégulière, est aussi légèrement plus amère.

D'autres variétés de réglisse sont cultivées en Irak, en Mandchourie ou en Chine.

Les proportions de principes actifs sont différentes d'une espèce à l'autre, mais les propriétés thérapeutiques restent à peu près semblables.

Les racines sont récoltées au bout de 3 ans et séchées au soleil avant d'être découpées en morceaux.

L'extrait de réglisse utilisé dans l'industrie agroalimentaire est obtenu par l'évaporation d'une macération des morceaux de racines. La réglisse est très utilisée pour aromatiser le tabac, les sodas et les bières brunes. Elle entre dans la composition de nombreuses tisanes digestives ou apaisantes. Et, bien sûr, on la trouve dans les confiseries, souvent associée à la gomme arabique.

La réglisse se plaît dans un sol riche et humide un peu partout dans le monde, à condition que le climat soit plutôt chaud: pourtour de la Méditerranée, sud des États-Unis, Asie du Sud-Ouest. De la famille des légumineuses, cette herbacée pousse en buissons pouvant atteindre 1 mètre de haut. Les feuilles, d'un beau vert tendre, sont composées de 9 à 17 folioles oblongues. Les fleurs, par grappes, sont bleues ou mauves. Mais ce sont surtout les racines qui sont utilisées ou, plus exactement, les tiges souterraines, appelées stolons.

La réglisse, du sucre en branches

Le mot « réglisse » est apparu par déformations successives du latin licorece, qui a donné aussi le mot « liqueur ». Son nom scientifique, Glycyrrhiza, vient du grec glucus (sucré) et rhiza (racine). Tout le monde a mâché, au moins une fois dans son enfance, un bâton de réglisse. Soit on l'adore, soit on la déteste, tant son goût est particulier. Ces morceaux de racine au goût sucré contiennent des principes actifs puissants: coumarines, huiles essentielles, composant proche de la progestérone humaine, flavonoïdes et saponosides, dont la fameuse glycyrrhizine. C'est à cette substance que l'on attribue principalement les qualités hépatiques, expectorantes, respiratoires et anti-inflammatoires de la réglisse. Mais la glycyrrhizine a un inconvénient: elle est hypertensive et peut provoquer des oedèmes.

Indications de la réglisse

Une étude - portant sur 82 personnes suivies pendant 2 ans pour des ulcères gastriques - a montré qu'un extrait de réglisse était aussi efficace qu'un médicament employé pour traiter les ulcères gastriques (la cimétidine). La réglisse stimule la production de sécrétions dans l'estomac et le protège des ulcères. Une récente étude a montré que l'extrait de réglisse (0,1 g par jour) abaissait le taux de cholestérol et de lipides sanguins de sujets souffrant de problèmes cardio-vasculaires. La glycyrrhizine et l'acide glycyrrhétinique ralentissent le développement des virus. Des chercheurs américains ont pu supprimer le virus de l'Herpes simplex et des chercheurs japonais ont obtenu des résultats encourageants sur des malades du sida. Chaque année, bien d'autres recherches sont publiées sur la réglisse dont les propriétés thérapeutiques sont officiellement reconnues dans la pharmacopée de la Communauté européenne et dans celle du Royaume-Uni.

Voici les principales indications de la réglisse:

  • inflammations du système respiratoire,
  • maux de gorge, amygdalite, toux,
  • infections virales (rhume, herpès, angine, bronchite...),
  • prévention des troubles cardio-vasculaires,
  • ulcères gastriques ou duodénaux,
  • gastrite chronique,
  • insuffisance surrénale,
  • arthrite et douleurs rhumatismales,
  • allergies,
  • aphtes,
  • syndrome prémenstruel,
  • problèmes hépatiques: jaunisse, intoxication...,
  • faiblesse immunitaire,
  • en externe: eczéma, psoriasis, herpès.

Réglisse et cancer

Plusieurs équipes de chercheurs américains sont arrivées aux mêmes constatations: une molécule, baptisée BHP, extraite de la réglisse, stopperait rapidement la croissance des cancers de la prostate et du sein en désactivant une protéine qui « nourrit » les cellules cancéreuses. D'autres recherches confirment la propriété de la réglisse dans le déclenche ment de l'apoptose, c'est-à-dire le suicide des cellules cancéreuses. Toutes ces découvertes ne font que confirmer ce que les Chinois savent depuis plusieurs centaines d'années: la racine de réglisse - qui stimule le Qi (énergie vitale)- entre dans de nombreuses préparations anticancéreuses chinoises. Bien entendu, il ne s'agit pas de considérer la réglisse comme miraculeuse, mais ses propriétés méritent d'être mises à profit.

Effets indésirables de la réglisse et précautions

  • Un excès de consommation de réglisse (jusqu'à 50 g par jour, ce qui est énorme) sur une longue durée (plus de 6 semaines) peut entraîner une sorte d'intoxication avec des symptômes plus ou moins graves: hypertension, maux de tête, léthargie, rétention d'eau et de sodium, fuite de potassium. C'est pourquoi, dans les traitements longs et pour soigner l'hypertension ou les gastrites chroniques, il est souvent prescrit des extraits déglycyrrhizinés.
  • En règle générale, il faut éviter les prises répétées de réglisse en cas de: hypertension artérielle, hypertonie (exagération du tonus musculaire), insuffisance en potassium, insuffisance rénale, grossesse. Certains médecins déconseillent aussi la réglisse pour traiter certaines intoxications hépatiques.
  • Il existe des interactions possibles avec plusieurs médicaments: digitaline, certains diurétiques et corticostéroïdes. La réglisse potentialise ces médicaments. Si vous êtes sous contraceptif oral, évitez de manger trop de réglisse, qui contient des phytohormones et qui peut, de plus, favoriser les oedèmes.

La réglisse... Quand ? Comment ? Où ?

En général, on utilise la racine totale, un extrait total ou la teinture-mère pour soigner la plupart des troubles, notamment les affections virales ou inflammatoires, le syndrome prémenstruel (commencez 8 jours avant la survenue supposée des règles), les problèmes cardio-vasculaires, le cancer... En ce qui concerne les problèmes hépatiques, les ulcères et les inflammations gastriques ou intestinales, les médecins préfèrent prescrire des comprimés déglycyrrhizinés (sans glycyrrhizine).

  • Racines séchées: 3 fois par jour, après les repas, prenez une décoction de 2 g à 4 g de racines séchées dans 150 ml d'eau. Ne dépassez pas 12 g par jour.
  • Teinture-mère: 15 à 20 gouttes dans un verre d'eau, 2 fois par jour.
  • Autres formules: suivez les indications du fabricant.
  • En externe, pour les problèmes de peau: faites des compresses de décoction concentrée.

La réglisse contre le rhume et la toux

Le sirop de réglisse (excellent contre la toux et les difficultés respiratoires): mettez 40 g de réglisse coupée en petits morceaux dans 1/2 litre d'eau de source. Laissez macérer au soleil une dizaine de jours dans une bouteille fermée ou bien faites réduire à feu moyen pendant 10 minutes (pas d'ébullition). Filtrez, ajoutez 250 g de miel de romarin. Secouez bien et laissez refroidir. Prenez-en 2 cuillerées à soupe, 2 fois par jour et au moment des quintes de toux.

La tisane « Coco » bonne-à-tout à la réglisse

Cette boisson était très populaire à la fin du xviiie siècle. Elle était servie dans 1/2 coque de noix de coco, d'où son nom. Faites macérer, au moins 24 heures 15 g de racine de réglisse râpée dans 1 litre d'eau. Parfumez avec de la coriandre. Servez frais... avec, éventuelle ment, des morceaux de noix de coco.

Commentaires des internautes

Rédiger un commentaire (aucune inscription requise)

Publier mon commentaire

Attention! La réglisse peut être carrément dangereuse ou absolument déconseillée en cas d'hypertension oculaire!
Alors, si on souffre de glaucome, ou même si la tension oculaire (P.I.O.) est un peu trop élevée (vers 18 ou 22), il faut s'abstenir d'en consommer, même en tisane pour dormir, et lui préférer la camomille ou la verveine! (Je suis concernée par ce problème et j'ai constaté sur moi-même cet effet sur la tension oculaire, avec regret, d'ailleurs!Liane | 31-01-2016 à 23:41:32 | Répondre

Phytothérapie
  • Insomnie
  • Jambes lourdes
  • Lumbago
  • Mal des transports
Aromathérapie
  • Défenses immunitaires
  • Vaginite
  • Varicelle
  • Varices
Homéopathie
  • Vertige
  • Céphalée
  • Bronchite chronique
  • Maladie de Crohn