Librairie santé
Les bienfaits de l'argileAfficherL'huile d'olive c'est malinAfficherQigong de la régénération des moellesAfficher
À découvrir

google_ad_client = "ca-pub-8116731124040751";
google_ad_slot = "1206156626";
google_ad_width = 160;
google_ad_height = 600;

 

Olivier (Olea europoea)

Plantes médicinales > Olivier

  1. Introduction
  2. Puiser les bienfaits au fond de la terre avec l'olive
  3. Les principes actifs puissants de l'olive
  4. Les autres indications de l'olive
  5. Récolter les feuilles de l'olivier
  6. L'olivier... Où ? Quand ? Comment ? Combien ?
  7. L'huile d'olive, une panacée

Olivier

L'olivier, très longtemps, n'a été utilisé que pour les propriétés fébrifuges de ses feuilles. Depuis 1938, les vertus hypotensives de l'olivier sont scientifiquement prouvées. Et, désormais, les feuilles d'olivier restent l'un des seuls traitements naturels de l'hypertension.

La culture de l'olivier remonte sans doute au néolithique, c'est-à-dire à la période où les hommes commencent à polir leurs outils de pierre, à construire des huttes et à cultiver. Aujourd'hui, il existe environ 150 espèces d'oliviers (Oléacées). L'arbre mesure de 5 à 12 m de haut. Il a besoin d'un climat aux hivers doux, aux étés secs et aux importantes pluies d'automne et de printemps, conditions idéales qu'il trouve sur le pourtour de la Méditerranée.

Puiser les bienfaits au fond de la terre avec l'olive

L'olivier, solidement retenu par ses racines noueuses, va chercher eau et principes nourriciers jusqu'à 6 mètres sous terre. Les feuilles, allongées en lances, sont vertes dessus et argentées dessous. Elles sont persistantes et se renouvellent tous les 3 ans. Ses petites fleurs sont verdâtres. Son tronc se divise en grosses branches, les charpentières, puis en branches plus fines d'où partent une multitude de rameaux. Il croît avec la plus extrême lenteur, comme s'il s'appliquait à remonter du plus profond de la terre un maximum de bienfaits: il lui faut environ 5 ans pour donner ses premiers fruits et 15 ans pour être vraiment adulte. Heureusement que l'olivier vit des centaines d'années et qu'il se multiplie facilement.

Les principes actifs puissants de l'olive

Pendant les guerres d'Espagne, les officiers de Napoléon employaient les feuilles d'olivier pour traiter les fièvres avec cette recette simple: verser 1 litre d'eau bouillante sur 60 g de feuilles et laisser infuser 24 heures, boire dans la journée. En 1938, le docteur Mazet a découvert son action hypotensive, confirmée par la suite au point que la feuille d'olivier est désormais utilisée sous forme de spécialités pharmaceutiques. Cette action hypotensive est due à des flavonoïdes, de l'oléoside, de l'acide glycolique ainsi qu'à un iridoïde, l'oleuropéoside, qui est aussi vasodilatateur des coronaires sans pour autant entraîner d'effet cardio-dépresseur: la feuille d'olivier dilate les artères et les assouplit. Riche en minéraux (calcium, phosphore, magnésium, silice, soufre, potassium, sodium, fer, chlore), elle contient des acides gras et organiques, ainsi qu'une huile essentielle. Tous ces constituants font que la feuille d'olivier est non seulement hypotensive, mais aussi hypoglycémiante et diurétique. Et, comme les principes actifs particulièrement intéressants sont hydrosolubles, les préparations aqueuses (tisanes) sont tout indiquées.

Les autres indications de l'olive

La feuille d'olivier est aussi conseillée contre les problèmes urinaires et le diabète, les oedèmes et un taux d'urée excessif dans le sang. De nombreux auteurs ont confirmé ces propriétés, ainsi qu'une action importante contre l'artériosclérose et les crises d'angine de poitrine. Le docteur Leclerc insiste sur l'absence de contre-indications de la feuille d'olivier et indique que « la répétition du traitement n'épuise pas l'action du médicament ». On peut donc en prendre aussi longtemps qu'on le juge nécessaire !

Récolter les feuilles de l'olivier

Vous pouvez cueillir les feuilles d'arbres, soit cultivés en agriculture biologique, soit « sauvages » (Olea sylvestris). Ces derniers poussent spontanément dans le maquis, donnent des fruits plus petits avec une chair moins épaisse et des feuilles très concentrées en principes actifs. Dans tous les cas, il faut faire attention à ne prélever que des feuilles saines sur lesquelles ne s'est déposée aucune pollution. Les feuilles se cueillent de préférence au printemps, le matin, par temps sec et après l'évaporation de la rosée. Séchez-les à l'ombre, dans un local aéré et non poussiéreux. Conservez-les dans des sachets en papier ou des boîtes en carton.

L'olivier... Où ? Quand ? Comment ? Combien ?

Les feuilles d'olivier séchées, les gélules et les extraits liquides s'achètent en pharmacies, boutiques de produits naturels, en vente par correspondance et sur les marchés ou salons bio. La teinture se trouve en pharmacies. Le petit problème, avec la décoction, est son goût très amer. Si vous ne le supportez pas, prenez la feuille d'olivier sous forme de gélules. A priori, cette préparation ne nuit pas à ses propriétés. Le professeur Jacques Pellecuer de l'Université de Montpellier, dans une étude comparative par chromatographie des différentes formes galéniques de la feuille d'olivier (décoction, infusion, feuille fraîche, feuille sèche), a démontré que la feuille sèche contient de nombreux principes actifs bien stabilisés.

  • Décoction (recette du docteur Mazet): mettez 20 feuilles dans 40 cl d'eau. Faites bouillir jusqu'à réduction des deux tiers. Filtrez. Sucrez au miel. Buvez chaud, matin et soir.
  • Infusion: mettez 30 g de feuilles sèches dans 1 litre d'eau. Au premier bouillon, retirez du feu et laissez infuser 10 minutes avant de filtrer. Buvez 3 tasses par jour.
  • Teinture: 30 gouttes par jour, dans un verre d'eau avant les 2 principaux repas.
  • Gélules et extraits liquides: suivez les indications du fabricant.

En général, on conseille une cure de 1 mois renouvelable au besoin.

L'huile d'olive, une panacée

Constipation, coliques néphrétiques, jambes lourdes, rhumatismes, gingivite... l'huile d'olive soulage bien des maux. Mais les études sur l'huile d'olive montrent aussi qu'elle fait reculer les maladies les plus graves: maladies cardio-vasculaires, hypertension, cholestérol, diabète, ostéoporose, cancer du sein... La consommation régulière d'huile d'olive aurait aussi un effet bénéfique sur la longévité et la mémoire. Et, bien entendu, l'huile d'olive est délicieuse. Les meilleures huiles d'olive sont d'une finesse incomparable et savent se faire aussi savoureuses que discrètes. Curnonsky, le roi des cuisiniers, celui qui a su codifier les grands principes de la cuisine française, celui dont tous les grands chefs d'aujourd'hui s'inspirent encore, a écrit: « Il n'est d'huile que d'olive ! L'arôme exquis et fin de l'huile d'olive s'allie à la valeur des mets et en rehausse le goût. (...) L'huile d'olive apporte à la cuisson une suavité incomparable ; elle améliore les mets, elle est la reine des fritures. »

Onagre (Oenothera biennis)

L'onagre , originaire d'Amérique du Nord, est arrivée en Europe il y a plus de 200 ans et colonialise désormais les côtes sablonneuses du littoral européen, atlantique et méditerranéen. C'est...

Onagre (Oenothera biennis)

Boutique santé

Juvamine Ail - Olivier Jeunesse des Artères7.60€Afficher

eco cosmetics, Lait corporel aux feuilles d'olivier et...6.99€Afficher

Natur & Sun, Huile solaire amplificateur de bronzage,15.39€Afficher

Commentaires des internautes

Rédiger un commentaire (aucune inscription requise)

Publier mon commentaire

Aucun commentaire pour le moment. Cliquez ci-dessus pour rédiger le premier !

Bottin

Les plus commentés:
  • Geyer Kevin (Ostéopathes, Alpes-Maritimes)
  • Rinaldi Gwénaëlle (Ostéopathes, Paris)
Librairie santé
  • Les basiques
  • Soulager les acouphènes avec 1 CD audio
Phytothérapie
  • Insomnie
  • Jambes lourdes
  • Lumbago
  • Mal des transports
Aromathérapie
  • Défenses immunitaires
  • Vaginite
  • Varicelle
  • Varices
Homéopathie
  • Vertige
  • Céphalée
  • Bronchite chronique
  • Maladie de Crohn