Boutique santé
Mercurochrome Protecteur Oignon

17.40€Afficher
Protifast Soupe Oignon Croûtons

13.90€Afficher
Mercurochrome Protecteur Oignon

5.90€Afficher

 

Oignon (Allium cepa)

Plantes médicinales > Oignon

  1. Introduction
  2. Les défauts de l'oignon ?
  3. L'oignon, c'est bon pour tout !
  4. L'utilisation la plus simple de l'oignon
  5. L'oignon et les estomacs fragiles
  6. L'oignon cuit pour la gorge et les bronches
  7. Le sirop antirhume à base d'oignon
  8. Des bourdonnements d'oreilles aux panaris... d'autres vertus de l'oignon
  9. L'oignon, un antivers pour adultes
  10. Trucs à base d'oignon

Oignon

L'oignon, les cuisinières le savent: quand on en épluche, les yeux se mettent à piquer, à couler... Mais quand le rhume vous fait pleurer, l'oignon peut avoir l'effet inverse !

À la fois antiseptique et anti-infectieux, l'oignon rivalise d'efficacité avec les antibiotiques pour chasser les staphylocoques souvent responsables d'affections ORL.

Les défauts de l'oignon ?

Depuis des millénaires, l'oignon entre dans la formulation de nombreuses préparations de médecine populaire. Ses principes aromatiques sont si puissants qu'ils peuvent venir à bout de bien des maladies infectieuses. On devrait donc raisonnablement en consommer le plus souvent possible... Malheureusement, si ce bulbe est un véritable aliment de santé, il a aussi quelques défauts: il pique les yeux, certains estomacs ne le digèrent pas, il laisse dans l'haleine son odeur caractéristique et, surtout, il est si bon marché et si facile à trouver qu'on a du mal à croire à ses propriétés ! Commençons donc par trouver des solutions à ces inconvénients: pour son manque d'exotisme et de rareté, un pied de nez suffit ! Pour l'haleine, il y a plusieurs solutions: après avoir mangé de l'oignon, croquez quelques grains de café, une pomme ou quelques brins de persil, ou encore un sucre sur lequel vous mettez 1 goutte d'essence de menthe. Quant aux estomacs délicats, ils peuvent bénéficier des vertus du fameux bulbe en se préparant un délicieux vin d'oignon (voir recette plus loin).

L'oignon, c'est bon pour tout !

Bien que courant et poussant un peu partout, l'oignon est un végétal précieux ! Et les affirmations populaires sur son efficacité pour soigner d'innombrables maladies ont depuis longtemps été confirmées par la science ! Stimulant général, c'est aussi un diurétique puissant qui élimine l'urée et l'acide urique. On l'emploie couramment pour lutter contre les oedèmes et la rétention d'eau, et en cas d'affections génito-urinaires (contre les troubles de la prostate ou les cystites, par exemple). Le docteur Valnet raconte, dans son ouvrage Se soigner par les légumes, les fruits et les céréales, l'histoire d'un ancien ministre qui « eut le tort un matin, pour voir ce que ça pouvait donner, de boire quelques gorgées de décoction d'oignon avant de partir siéger en Commission. Il ne fut pas le seul à voir ce que ça donnait car, étrangement tourmenté par cet exceptionnel ?pousse aux urines?, il dut cinq ou six fois en moins de deux heures abandonner précipitamment la séance de travail. Pendant ce temps-là, ses interlocuteurs pissaient aussi... mais de rire. » Autre intérêt de l'oignon, il est hypoglycémiant et donc très indiqué en cas de diabète. Il faudrait des pages entières pour dresser la liste des affections pour lesquelles l'oignon est bénéfique: fatigue physique et intellectuelle, maladies cardio-vasculaires, surpoids, anémie, rhumatismes, goutte, vers intestinaux, infections respiratoires...

L'utilisation la plus simple de l'oignon

Si votre estomac supporte l'oignon cru, n'hésitez pas à en ajouter à vos crudités, potages et légumes, haché fin, le plus souvent possible. Il faut savoir que, pour la plupart des maladies, l'oignon est plus efficace cru que cuit, car ses vertus sont surtout dues à son huile essentielle très volatile, que la cuisson risque de faire disparaître. Pour éviter la lassitude et pour que vos recettes n'aient pas toutes le même goût, vous pouvez, lorsque vous souffrez de l'un des problèmes évoqués plus haut, opter pour la macération d'oignon: émincez 3 ou 4 oignons et versez dessus 1 litre d'eau frémissante. Laissez macérer 2 ou 3 heures avant de filtrer. Buvez-en 2 ou 3 verres par jour (mais attention: ne le faites que quand vous pouvez vous rendre souvent aux toilettes dans la journée). C'est l'une des meilleures méthodes pour faire avorter la grippe.

L'oignon et les estomacs fragiles

Si vous ne pouvez pas manger d'oignon cru « nature », préparez-le sous forme de vin: videz une bouteille de bon vin blanc dans un pichet. Émincez très finement 300 g d'oignons et mettez-les au fond de la bouteille. Ajoutez 100 g de miel, puis remplissez la bouteille avec le vin. Rebouchez-la et laissez macérer 2 jours en remuant souvent. Filtrez. Prenez 3 ou 4 cuillerées à soupe de ce vin par jour.

L'oignon cuit pour la gorge et les bronches

Cuit, l'oignon garde une grande partie de ses propriétés anti-infectieuses et antibiotiques et devient « émollient et pectoral »: il calme les gorges irritées, la toux et accélère l'évacuation des sécrétions bronchiques. Vous pouvez le préparer de plusieurs manières différentes.

  • Sirop: émincez très finement 100 g d'oignons et faites bouillir dans 20 cl d'eau pendant 10 minutes. Filtrez et ajoutez 2 bonnes cuillerées à soupe de miel. Mettez à nouveau sur le feu et laissez bouillir jusqu'à obtenir un sirop épais. Prenez-en 2 à 6 cuillerées à café par jour.
  • Décoction: coupez 3 ou 4 oignons en quartiers. Faites-les bouillir dans 1/2 litre d'eau pendant 10 minutes, puis filtrez. Buvez ce 1/2 litre dans la journée, par petits verres.

Le sirop antirhume à base d'oignon

Coupez plusieurs oignons en rondelles que vous disposez dans une assiette creuse. Couvrez de sucre roux et laissez macérer 24 heures. Recueillez le jus produit et prenez-en 3 ou 4 cuillerées à soupe par jour.

Des bourdonnements d'oreilles aux panaris... d'autres vertus de l'oignon

En usage externe, l'oignon peut rendre aussi bien des services.

  • Pour apaiser la migraine, vous pouvez hacher de l'oignon cru et l'appliquer sur votre front.
  • En cas de piqûre d'insecte, frottez avec un oignon coupé en deux pendant quelques minutes pour soulager.
  • Contre les bourdonnements d'oreilles, imbibez un coton de jus d'oignon que vous glissez dans votre conduit auditif. Ce coton imbibé de jus d'oignon peut aussi être appliqué sur les dents malades et douloureuses.
  • Contre les furoncles et les hémorroïdes, faites cuire un oignon au four et appliquez sa chair (chaude pour soigner un furoncle, froide pour les hémorroïdes) sur l'endroit malade.
  • Si vous vous coupez: appliquez sur la blessure la fine pellicule qui sépare chaque couche de l'oignon ; c'est un pansement antiseptique sans égal.

L'oignon, un antivers pour adultes

Certains ne parviennent pas à se débarrasser des oxyures, des vers intestinaux très embarrassants. Voici une recette qui pourrait résoudre le problème: faites macérer 100 g d'oignon finement haché dans 1 litre de bon vin blanc pendant 48 heures. Filtrez au travers d'un linge fin. Buvez 1 verre chaque matin pendant 8 à 10 jours.

Trucs à base d'oignon

L'oignon amusant: l'encre sympathique, qui n'apparaît qu'exposée à une source de chaleur, n'est autre que du jus d'oignon: faites-le découvrir à vos enfants !

Contre les moustiques: pour éloigner les moustiques, coupez un oignon en deux et restez à proximité.

Une peau jeune et uniforme: pour atténuer les taches brunes sur la peau, appliquez chaque jour du jus d'oignon.

Contre les verrues: pour faire disparaître les verrues, creusez un oignon et remplissez-le de gros sel: frottez vos verrues matin et soir avec le liquide qui s'écoule de l'oignon.

Pour faire baisser la fièvre: en cas de forte fièvre chez un enfant (de 10 mois à 6-7 ans), hachez finement 3 ou 4 gros oignons ordinaires (ou petits oignons blancs) et confectionnez un emplâtre copieux autour des pieds de l'enfant, l'emplâtre maintenu dans un linge à l'intérieur d'un sac plastique. Une baisse de température spectaculaire a lieu généralement en moins de 2 heures.

Commentaires des internautes

Rédiger un commentaire (aucune inscription requise)

Publier mon commentaire

Aucun commentaire pour le moment. Cliquez ci-dessus pour rédiger le premier !

Phytothérapie
  • Insomnie
  • Jambes lourdes
  • Lumbago
  • Mal des transports
Aromathérapie
  • Défenses immunitaires
  • Vaginite
  • Varicelle
  • Varices
Homéopathie
  • Vertige
  • Céphalée
  • Bronchite chronique
  • Maladie de Crohn