Boutique santé
Schoenenberger Jus de Millepertuis

16.99€Afficher
Schoenenberger, Jus de millepertuis

7.49€Afficher
Dr. Hauschka, Huile de soin Amande Millepertuis

22.49€Afficher

 

Millepertuis (Hypericum perforatum)

Plantes médicinales > Millepertuis

  1. Introduction
  2. Le millepertuis sauvage ou cultivé
  3. Les multiples usages du millepertuis
  4. Le millepertuis mode d'emploi
  5. Le millepertuis en homéopathie
  6. Le retour du millepertuis

Millepertuis

Le millepertuis, herbe de la Saint-Jean ou hypericum, peut atteindre 1 m de haut. Les fleurs ont 5 pétales jaune vif et de grandes étamines. Si on regarde la lumière à travers les feuilles, on voit de nombreux et minuscules petits trous, d'où le mot « millepertuis » qui signifie mille ouvertures. Le millepertuis est donc facilement reconnaissable d'autant que son odeur, un peu forte, est très particulière. Prolifique, il pousse au soleil et préfère un sol drainé: chemins, jardins, prairies, clairières.

Le millepertuis sauvage ou cultivé

Le millepertuis utilisé depuis toujours en médecine populaire est le millepertuis sauvage. Aujourd'hui, la plante a été acclimatée et pousse dans les jardins. Celle-ci recèle les mêmes propriétés, aux effets cependant moindres.

Les multiples usages du millepertuis

Le millepertuis, stimulant, apéritif, astringent, diurétique et fébrifuge, possède un fort pouvoir antiseptique, anti-inflammatoire, antibiotique et antiviral. L'hypericine, l'un de ses constituants, est un flavonoïde que l'on pense capable de freiner la prolifération du virus HIV. Les utilisations du millepertuis sont donc très nombreuses: problèmes nerveux, circulatoires, digestifs, cardiaques ou respiratoires, cystites et infections urinaires, constipation et troubles hépatiques, piqûres d'insectes, coups de soleil, cicatrisation des plaies... la liste est impressionnante. Mais les principales indications du millepertuis, ce sont les insomnies, les angoisses et la dépression.

Le millepertuis mode d'emploi

Revers de la médaille, le millepertuis peut être dangereux pris en excès, provoquant des réactions allergiques à la lumière ou des malaises. Il ne faut donc jamais dépasser les doses.

  • En infusion: 15 à 20 g de sommités fleuries pour 1 litre d'eau. Ne dépassez pas 3 tasses par jour.
  • En gélules: 1 à 2 (selon les dosages et les indications portées sur la notice ou l'emballage par le fabricant) avant chaque repas avec un grand verre d'eau.
  • Recette de l'huile de millepertuis (ou huile de la Saint-Jean) contre les douleurs rhumatismales, les plaies et les brûlures superficielles. Laissez macérer durant 5 jours 500 g de sommités fleuries fraîches dans 1 litre d'huile d'olive extra-vierge, première pression à froid, additionné de 1/2 litre de vin blanc. Ensuite, chauffez jusqu'à éva poration du vin. Conservez dans un flacon de verre bouché.

Le millepertuis en homéopathie

Hypericum perforatum est conseillé dans les traumatismes des terminaisons nerveuses, les douleurs qui remontent à partir d'une plaie (en 7 ou 9 CH). On l'utilise comme remède de premier secours pour toutes les petites blessures très douloureuses: clou, écharde, ongle arraché, morsure... Hypericum est aussi utilisé contre les douleurs dentaires, les nausées, les hémorroïdes, les douleurs anales et l'indigestion.

Le retour du millepertuis

Après avoir été quasiment retiré du marché des plantes médicinales, le millepertuis, dont l'extrait est couramment prescrit par les médecins en Allemagne en cas de dépression nerveuse, a fait son grand retour avec une AMM (autorisation de mise sur le marché) allégée, c'est-à-dire que ses petites gélules sont désormais considérées comme des médicaments, même si elles ne sont pas remboursées.

Commentaires des internautes

Rédiger un commentaire (aucune inscription requise)

Publier mon commentaire

Aucun commentaire pour le moment. Cliquez ci-dessus pour rédiger le premier !

Phytothérapie
  • Insomnie
  • Jambes lourdes
  • Lumbago
  • Mal des transports
Aromathérapie
  • Défenses immunitaires
  • Vaginite
  • Varicelle
  • Varices
Homéopathie
  • Vertige
  • Céphalée
  • Bronchite chronique
  • Maladie de Crohn