Boutique santé
TerraSana RAW poudre de maca

16.99€Afficher
IronMaxx, Maca Origin

34.49€Afficher
LaboPhyto Maca +

12.90€Afficher

 

Maca (Lepidium meyenii)

Plantes médicinales > Maca

  1. Introduction
  2. La maca, un légume rare
  3. D'innombrables études scientifiques sur la maca
  4. La culture de la maca, une culture sacrée
  5. Les indications de la maca
  6. Comment trouver la maca ?
  7. Impossible de trouver de la maca fraîche
  8. La fertilité des Hidalgos avec la maca

Maca

La maca est restée pratiquement ignorée de tous jusqu'à ces dernières années. Seuls les pauvres paysans des hauts plateaux péruviens connaissaient ses propriétés nutritives et médicinales. Jusqu'à ce que les chercheurs découvrent que cette petite racine est un formidable concentré d'hormones végétales.

La maca augmente les capacités sexuelles et reproductives, au point qu'elle a été surnommée le ginseng andin. Le ginseng est adaptogène, c'est-à-dire qu'il permet à l'organisme de s'adapter à une situation en puisant dans ses ressources. La maca, très riche en protéines, contient des glucosinolates, des acides aminés (lysine, méthionine, tryptophane), des oligoéléments (fer, cuivre, zinc, sodium, potassium, calcium et iode), des alcaloïdes, mais aussi des substances qui agissent directement sur les systèmes hormonaux de l'homme et de la femme.

La maca, un légume rare

La maca est cultivée depuis des siècles sur les hauts plateaux de la Puna, au sud du Pérou, entre 3 800 mètres et 4 000 mètres d'altitude, là où ne pousse aucune autre plante alimentaire. De la famille des Crucifères (comme le navet, le chou, la moutarde ou le radis), elle ne pousse qu'aux alentours des neiges éternelles, là où le froid est permanent et les gelées fréquentes. Dans ces terres inhospitalières, la racine se faufile entre les cailloux pour rechercher les nutriments dont elle a besoin. Mais elle profite de l'extraordinaire luminosité de ces régions. Semblable à une sorte de navet de 6 à 8 cm, la maca est un tubercule qui, selon les variétés, peut être jaune clair, beige, marron, rougeâtre. Il n'y a aucune différence de goût ou de composition chimique majeure liée à la couleur. Sa pulpe est blanche ou jaune. Les parties aériennes ressemblent à des feuilles de pissenlit, disposées en rosette. Le cycle de croissance de la maca est très particulier, puisqu'elle ne forme des fleurs et ne se reproduit qu'à partir de la deuxième année. Difficile à cultiver en raison du froid, de la pression atmosphérique et du manque d'oxygène, cette plante, qui a dû s'adapter à des conditions climatiques très particulières, a failli disparaître. Pourtant elle faisait partie de l'alimentation des populations locales.

D'innombrables études scientifiques sur la maca

Dès 1653, le Père Barnabé Cobo, historien, décrit la maca et ses curieuses propriétés. C'est en 1961 que le docteur Gloria Chacon de Popovici découvre 4 alcaloïdes et leur action sur le système reproducteur de l'homme et de la femme. Ensuite, les travaux se sont multipliés, notamment dans les pays anglo-saxons, pour découvrir les autres modes d'action de ce surprenant tubercule. C'est certainement au professeur Fernando Cabieses, neurologue de notoriété internationale, professeur de neurochirurgie à l'Université de Miami, professeur honoraire d'une dizaine d'universités, et historien de la médecine, que la maca doit sa renommée internationale.

La culture de la maca, une culture sacrée

Pour les Incas, la maca, parce qu'elle prospérait dans les terrains les plus pauvres et qu'elle se gorgeait de soleil, ne pouvait être qu'une plante sacrée. La maca était, semble-t-il, la nourriture des messagers qui, jour et nuit, se relayaient dans tout le pays pour transmettre les ordres du Grand Inca. Aliment complet, la maca permet toujours aux populations andines de résister plus facilement au froid et aux agressions climatiques.

Les indications de la maca

La maca, en complément alimentaire, est utilisée essentiellement pour:

  • renforcer les défenses naturelles,
  • mieux résister au froid,
  • donner un coup de fouet en cas de fatigue physique,
  • résoudre certaines déficiences sexuelles masculines,
  • améliorer la fécondité de l'homme et de la femme,
  • lutter contre les effets de la ménopause (bouffées de chaleur, fatigue, problèmes de libido ou de mémoire, céphalées...).

Comment trouver la maca ?

On trouve parfois de la maca en pharmacies, plus facilement en magasins de produits naturels. Elle est également diffusée par correspondance (ou sur Internet). On trouve aussi la maca en association avec d'autres plantes, pour une action en synergie.

Impossible de trouver de la maca fraîche

À l'export, la commercialisation de la maca fraîche est interdite par le gouvernement péruvien. Elle est donc vendue uniquement sous forme de farine, de granulés ou de gélules. La farine est obtenue par séchage au four, puis passage dans un moulin. Cette plante fait partie officiellement du patrimoine péruvien. La culture, la récolte, la transformation et l'exportation sont très contrôlées par l'administration péruvienne pour éviter un trafic qui entraînerait la disparition de l'espèce ou appauvrirait les Indiens.

La fertilité des Hidalgos avec la maca

Quand les Espagnols arrivèrent dans la Cordillère des Andes, ils s'aperçurent assez rapidement que leurs capacités reproductrices s'amenuisaient. Même constatation en ce qui concernait leur bétail. Ils comprirent que c'était certainement dû au froid et à l'altitude. Les Indiens leur conseillèrent de manger de la maca et d'en donner en fourrage au bétail. Les résultats furent tels que le modeste tubercule devint rapidement l'objet d'un commerce intensif !

Commentaires des internautes

Rédiger un commentaire (aucune inscription requise)

Publier mon commentaire

Aucun commentaire pour le moment. Cliquez ci-dessus pour rédiger le premier !

Phytothérapie
  • Insomnie
  • Jambes lourdes
  • Lumbago
  • Mal des transports
Aromathérapie
  • Défenses immunitaires
  • Vaginite
  • Varicelle
  • Varices
Homéopathie
  • Vertige
  • Céphalée
  • Bronchite chronique
  • Maladie de Crohn