Boutique santé
Pukka Chaï original bio, Infusion

8.99€Afficher
Juvamine Brûle Graisse Jour Nuit

9.90€Afficher
Weleda, Soin de jour rafraîchissant iris

9.99€Afficher

 

Lierre grimpant (Hedera helix)

Plantes médicinales > Lierre grimpant

  1. Introduction
  2. Le lierre grimpant contre les rhumatismes
  3. Le lierre grimpant en compresses ou en cataplasmes
  4. Le lierre grimpant contre les cors et les verrues
  5. Les deux recettes spéciales de Jean Palaiseul à base de lierre grimpant

Lierre grimpant

Le lierre grimpant, si l'on en croit Léonard de Vinci, est adoré des sangliers qui s'y roulent pour soigner leurs blessures. Le lierre grimpant est autant recommandé en soins externes qu'il est déconseillé en usage interne: même si les Anciens l'employaient comme purgatif, on sait depuis longtemps qu'il peut faire des ravages. Le professeur Binet, grand médecin hématologue français, souligne que « le lierre a sur l'organisme humain un redoutable pouvoir de destruction des globules rouges ». Mieux vaut donc, pour ne pas risquer l'anémie, se contenter de l'usage externe, où la plante peut se révéler très intéressante.

Le lierre grimpant contre les rhumatismes

Jean Palaiseul indique que « les feuilles agissent comme calmant et modérateur très efficace de la sensibilité des nerfs périphériques ». Ainsi, c'est avant tout en cas de douleurs rhumatismales qu'on les utilise, mais elles peuvent également soulager toutes sortes de névralgies, en particulier la sciatique. Elles sont également recommandées pour lutter contre la cellulite.

Le lierre grimpant en compresses ou en cataplasmes

La récolte est assez simple: le lierre pousse un peu partout toute l'année ! Utilisez les feuilles fraîches, en compresses ou en cataplasmes, appliqués directement sur les zones douloureuses. Il existe plusieurs recettes. La plus simple consiste à préparer une décoction pour en imbiber des compresses: mettez 200 g de feuilles coupées dans 1 litre d'eau froide. Faites chauffer et laissez bouillir pendant 10 minutes. Maintenez en place 1/2 heure au moins. Vous pouvez aussi simplement passer des feuilles au mixeur et les appliquer à même la peau en faisant tenir avec un bandage. Si la zone est trop importante, il vous sera plus simple de préparer le lierre en cataplasme: broyez ou mixez 2 poignées de feuilles, ajoutez 4 poignées de son et 1/4 de litre d'eau. Mélangez bien tous les ingrédients. Portez le tout sur le feu et faites chauffer à feu doux pendant 10 minutes. Laissez tiédir avant d'étaler la préparation sur une gaze, puis de la mettre en place. Laissez agir également pendant 1/2 heure au moins. Renouvelez régulièrement l'opération.

Le lierre grimpant contre les cors et les verrues

Laissez tremper une feuille de lierre dans du vinaigre pendant une nuit, appliquez sur la zone concernée après avoir ramolli la peau dans l'eau chaude (bain ou bain de pieds). Maintenez avec un pansement. Recommencez chaque jour.

Contre les aphtes Faites une décoction en mettant 1 poignée de feuilles de lierre coupées dans 1/2 litre d'eau. Faites bouillir 10 minutes et filtrez. Utilisez en bain de bouche.

Les deux recettes spéciales de Jean Palaiseul à base de lierre grimpant

Le spécialiste de phytothérapie et écrivain Jean Palaiseul employait deux recettes spécifiques avec le lierre.

  • En cas de rage de dent: il faisait bouillir 1 verre de vin rouge avec 20 g de feuilles de lierre coupées en morceaux, 1 bonne pincée de gros sel et 1/2 verre de vinaigre et se rinçait la bouche avec cette préparation.
  • Comme antitache sur les lainages foncés: faites-les tremper dans l'eau dans laquelle vous aurez fait bouillir 1 grosse poignée de feuilles pendant 1/4 d'heure avant de procéder à la lessive.

Commentaires des internautes

Rédiger un commentaire (aucune inscription requise)

Publier mon commentaire

Aucun commentaire pour le moment. Cliquez ci-dessus pour rédiger le premier !

Phytothérapie
  • Insomnie
  • Jambes lourdes
  • Lumbago
  • Mal des transports
Aromathérapie
  • Défenses immunitaires
  • Vaginite
  • Varicelle
  • Varices
Homéopathie
  • Vertige
  • Céphalée
  • Bronchite chronique
  • Maladie de Crohn