La guimauve est l’une des plantes les plus utilisées en médecine naturelle, en particulier pour son effet adoucissant sur les muqueuses et la peau. Si vous n’avez jamais entendu parler de cette plante, nous vous proposons aujourd’hui d’en connaître tous les bienfaits et propriétés de la racine de guimauve.

Qu’est-ce que la racine de guimauve ?

La guimauve, ou de son nom scientifique « Althaea officinalis », est une plante que l’on retrouve toujours dans les guides médicinales et les formulations de phytothérapie pour ses bienfaits. 

Son nom générique d’Althaea dérive du mot grec « Altho ». Cela signifie « guérir ». Quant à son nom de famille, « malake » en grec, cela fait référence à cette même capacité réparatrice.

La vérité est que la racine de guimauve a eu une grande importance tout au long de l’histoire, non seulement comme baume médicinal, mais surtout comme source providentielle de nourriture dans les situations de famine.

La guimauve est une plante à fleurs suspendues, de couleur rose pâle, et à feuilles ovales triangulaires. La plante peut, parfois, atteindre jusqu’à deux mètres de haut. La racine de guimauve pousse généralement dans les milieux humides, notamment sur les rives des rivières, ou près des pâturages et des marais, mais aussi près de la mer. Les feuilles et les fleurs de la guimauve sont récoltées à partir de la plante, mais c’est dans la racine que se concentre son plus grand potentiel de guérison.

Toute la plante est riche en mucilages, mais dans la racine on trouve aussi de la pectine, des flavonoïdes, des tanins et des acides phénoliques.

Les bienfaits de la racine de guimauve

La racine de guimauve est très connue pour ses bienfaits médicinaux. Voici ses principaux avantages : 

  • Soins de la peau : L’application de la racine de guimauve sous forme de cataplasme est très utile pour guérir les brûlures et tous les types de plaies, tandis que les fleurs infusées ou écrasées réduisent l’inflammation lorsqu’elles sont appliquées sur la zone affectée.
  • Inflammation des voies respiratoires : La guimauve est également un excellent remède contre la toux et les problèmes respiratoires grâce à ses propriétés expectorantes. Il suffit de consommer sa racine en décoction pour en finir avec la toux et les mucosités, ainsi que pour traiter les abcès dentaires et les cas d’amygdalite et de laryngite. Les personnes souffrant d’asthme et/ou de bronchite peuvent également suivre un traitement à base de racine de guimauve pour se soulager. Il faut juste boire 2 tasses d’infusion de racines de guimauve par jour.
  • Cystite et constipation : Que ce soit pour les troubles vésicaux ou la rétention fécale (constipation), les feuilles de guimauve, préparées en infusion et en boisson chaude, sont un excellent remède naturel contre ces troubles.
  • Cataplasme de guimauve : Les cataplasmes peuvent être préparés en faisant bouillir les racines de guimauve dans l’eau pendant 10 à 15 minutes et en les appliquant avec un coton ou une compresse humide sur la zone à traiter. Vous pouvez utiliser ce remède pour les ecchymoses, les furoncles, les luxations et les entorses, les piqûres d’insectes et les démangeaisons.

Il est important de noter que les avantages de la racine de guimauve vont au-delà des cas que nous avons mentionnés. Il est également utilisé pour traiter les ulcères, la gastrite, les douleurs d’estomac et pour améliorer le système circulatoire.

Si vous voulez récolter cette plante naturellement, vous devrez tenir compte du fait que la racine est recherchée en automne et doit être séchée au soleil, tandis que les feuilles et les fleurs sont récoltées au printemps et en été et séchées à l’ombre.

Si vous n’avez pas le temps ou ne savez pas où chercher la racine de guimauve, ne vous inquiétez pas, c’est une plante très abondante en préparations homéopathiques et naturelles, que vous pouvez acheter dans n’importe quel magasin ou commerce spécialisé en médecine naturelle.

racine guimauve

Comment consommer la racine de guimauve ?

Pour consommer la racine de guimauve, il faut tenir compte du mal à guérir. Voici quelques exemples : 

  • Infusion pour combattre l’infection pulmonaire, l’irritation de la gorge et la toux : Il est recommandé d’utiliser la formule qui combine la guimauve avec d’autres plantes bénéfiques pour les voies respiratoires. Faites bouillir une cuillère à soupe de poudre de racine de guimauve dans un verre d’eau (c’est la posologie à appliquer pour préparer la quantité qu’il vous faut). Laissez infuser pendant 5 minutes supplémentaires. Ensuite, filtrez et rajoutez une cuillère à café de miel. Il est recommandé de boire trois tasses chaudes par jour, toutes les quatre heures.
  • Tisane pour combattre l’aphonie : Cette formule combine la guimauve avec l’eucalyptus, de thym et de camomille. Prenez une cuillère à soupe de chaque ingrédient par demi-litre d’eau, puis laissez mijoter pendant 10 minutes dans une casserole. Ensuite, filtrez et stockez dans un thermos. La tisane est à boire pendant la journée.
  • Tisane laxative : il est recommandé de combiner ce remède à base de racine de guimauve avec d’autre plante laxative (environ 40 grammes par plante), plus la moitié de l’anis vert. En prenant une quantité approximative d’une cuillère à soupe pour 1/4 de litre d’eau, faites bouillir le mélange pendant 3 minutes. Laissez reposer pendant 10 minutes et filtrez le tout. Il est conseillé de le boire le soir pour qu’il fasse effet le lendemain.

La racine de guimauve pour bébé

Très utilisée pour les bébés, la racine s’utilise sous forme de bâton de guimauve qui peuvent être mâchouillés. Cela permet de calmer les douleurs dentaires de façon naturelle.

Son action contre le mal de dents de bébé se divise en deux principes :
– d’une part l’action physique lorsque le bébé mâche le bâton de guimauve. En forçant sur ces gencives cela soulage la douleur dentaire. La racine de guimauve se ramollissant grâce à la salive, l’enfant ne peut se blesser.
– d’autre part l’action thérapeutique apportée par les bienfaits de la racine de guimauve. Ici, elle libère des substances adoucissantes lorsque le bébé mâche le bâton de guimauve. Celles-ci sont diffusées sous forme de gel venant recouvrir les gencives douloureuses.

Interactions et mises en garde

Les avantages de la racine de guimauve sont donc nombreux. En revanche, il est plus qu’important de noter que malgré ces bienfaits surprenants, la prudence est de mise et la consommation de racine guimauve doit être évitée dans les cas suivants :

  • Grossesse : cette plante est riche en bétaïne, une substance qui a des propriétés abortives.
  • Allaitement maternel : Il n’existe aucune étude qui assure que la racine de guimauve est toxique, mais on ne lui a pas non plus assuré qu’elle ne peut pas être nocive pour le bébé. C’est pourquoi il vaut mieux ne pas prendre de risques. Même s’il est connu que la racine de guimauve augmente la teneur en gras du lait maternel, et qu’elle peut aider les bébés allaités à prendre du poids, il est préférable de demander l’avis d’un expert.
  • Diabète : la guimauve n’est pas non plus recommandée pour les personnes atteintes de cette maladie en raison des mucilages, car elle peut affecter le taux de glycémie (si on en abuse).
  • Compatibilité avec d’autres médicaments : Parce qu’il est riche en fibres, il peut entraîner une réduction, voire une modification des effets des médicaments oraux.

En bref, et comme nous vous le conseillons toujours, avant de commencer à prendre tout remède naturel, consultez votre médecin.