Boutique santé
allcura Extrait de houblon

11.19€Afficher
Naturland Houblon

9.30€Afficher
Nobilin, Valériane et au houblon apaisant

5.49€Afficher

 

Houblon (Humulus lupulus)

Plantes médicinales > Houblon

  1. Introduction
  2. Le houblon, secret de la bière
  3. Les propriétés médicinales du houblon
  4. Le houblon, un phyto-oestrogène puissant
  5. Le houblon... Où ? Quand ? Comment ?
  6. Peu de contre-indications avec le houblon
  7. Culture et récolte

Houblon

Le houblon, surtout connu pour son utilisation dans la fabrication de la bière, est une liane aux propriétés médicinales plus intéressantes pour les femmes que pour les hommes, sauf si ces derniers sont insomniaques.

Appelé aussi « couleuvrée » ou « loup de terre », le houblon fait partie de la famille des Cannabinacées. Sa tige s'accroche n'importe où et grimpe, toujours dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, jusqu'à plus de 10 mètres. Les fleurs mâles et les fleurs femelles poussent sur des pieds différents. Les racines du houblon sont fortes, rameuses et drageonnantes. Ses feuilles, semblables à celles de la vigne, sont opposées, composées de 3 à 5 lobes et dépourvues de vrilles.

Les Grecs et les Romains de l'Antiquité utilisaient le houblon en cas de problèmes digestifs. En Asie, la plante servait à soigner la tuberculose, la lèpre, la tension nerveuse, les maux de tête, les crampes intestinales et le manque d'appétit. La plante a très tôt été utilisée pour faire lever le pain. C'est d'ailleurs pour cet usage qu'elle a été cultivée. Ceux qui récoltaient les cônes de houblons avaient tendance à ralentir leur labeur et même à s'endormir, d'où la réputation sédative de la plante. Et les femmes étaient réglées deux jours après le début de la récolte, quelle que soit la période de leur cycle. Les propriétés soporifiques et anaphrodisiaques du houblon étaient donc bien connues des Anciens. Et les guérisseuses le prescrivaient, à la demande des femmes jalouses ou fatiguées (retour de couches), pour limiter les ardeurs des maris. Selon les régions, le houblon est symbole d'injustice, car il étouffe la plante sur laquelle il s'accroche, ou d'opulence, car il enrichit les paysans qui le cultivent.

Le houblon, secret de la bière

Le houblon est utilisé depuis le Moyen Âge pour aromatiser et rendre mousseuse la bière, boisson qui a remplacé peu à peu la cervoise (cette dernière était produite à partir de genévrier, de gentiane ou de lierre terrestre). Par rapport aux autres plantes, l'avantage du houblon, en plus d'apporter une certaine amertume à la boisson, était d'améliorer sa conservation (on a découvert par la suite que le houblon limitait la prolifération des bactéries).

Les propriétés médicinales du houblon

Ce sont les fleurs femelles, petits cônes appelés strobiles, qui sont utilisées pour leurs propriétés médicinales. Les strobiles contiennent des alcaloïdes et sécrètent du lupulin, poussière résineuse, jaune, dotée des principales propriétés médicinales du houblon. C'était la poudre de lupulin qui était le plus souvent commercialisée dans les pharmacies, car plus facile à stocker. En médecine populaire, on utilisait plutôt les strobiles en tisane. Il existe peu d'études scientifiques sur le houblon: les plus significatives concernent le mélange houblon-valériane qui serait aussi efficace que les somnifères médicamenteux sans en avoir les effets secondaires (accoutumance). C'est donc plutôt par tradition populaire que l'on connaît les propriétés du houblon qui se révèle diurétique et narcotique. Au Japon et en Chine, le houblon est utilisé contre les infections urinaires (cystites) et comme tonique de l'appareil génito-urinaire.

Le houblon, un phyto-oestrogène puissant

L'un des composants les plus intéressants du houblon est un phyto-oestrogène capable de déclencher les règles des femmes avant l'heure ou bien d'augmenter la production de lait des jeunes mamans. C'est ce phyto-oestrogène qui est responsable des effets « apaisants » sur les ardeurs masculines.

Toutes les indications en résumé On utilise donc principalement le houblon pour les indications suivantes:

  • Allaitement,
  • anémie, fatigue, faiblesse, convalescence,
  • cystites et infections urinaires,
  • troubles de la digestion ou maux d'estomac d'origine nerveuse,
  • insomnie, difficultés d'endormissement,
  • nervosité et tremblements nerveux,
  • rachitisme et manque d'appétit.

Attention: la bière, contrairement à une idée reçue, ne soigne pas les cystites et les infections urinaires, même si elle est diurétique.

En usage externe, le houblon a souvent été employé dans les campagnes pour soigner la goutte, les rhumatismes, les maladies de peau, les ulcères, les contusions, les foulures et les entorses. Les compresses de décoction, les cataplasmes de bouillie de cônes dans l'argile ou bien encore l'onguent au lupulin étaient appliqués sur les zones malades ou douloureuses. Si vous avez des strobiles chez vous, vous pouvez essayer les cataplasmes ou les bouillies (il y a peu de chance que vous trouviez des onguents tout préparés). Vous pouvez aussi faire chauffer légèrement les cônes à sec dans un four (thermostat 3 ou 4), les mettre dans une taie d'oreiller pour y envelopper une articulation douloureuse à cause des rhumatismes.

Au début du xxe siècle, en Europe et en Amérique du Nord, on pouvait acheter des cous sins remplis de strobiles, appelés pompeusement Pulvinar humili par les pharmaciens. Ces oreillers permettaient de retrouver le sommeil. Sur le ventre des enfants, le coussin calmait les inquiétudes et favorisait le sommeil.

Le houblon... Où ? Quand ? Comment ?

Si le lupulin est aujourd'hui un peu plus difficile à trouver en officine, il n'y a pas de problème pour se procurer des cônes de fleurs femelles en pharmacies, en magasins de produits naturels ou en vente par correspondance. Il est important que les cônes séchés soient utilisés dans l'année car, avec le temps, ils perdent leurs propriétés.

  • Infusion: faites infuser de 10 à 15 g de strobiles séchés dans 1 litre d'eau bouillante durant 5 à 10 minutes. Buvez 2 à 3 tasses par jour.
  • Décoction: pour l'usage externe ou pour une utilisation dépurative ou diurétique, comptez 20 à 30 g par litre en laissant bouillir l'eau 10 minutes à feu doux. Prenez ce litre de tisane en 2 jours.
  • Macération à froid: certains thérapeutes préfèrent cette méthode pour préserver au mieux les principes actifs de la plante, mais l'eau tiède convient aussi. Laissez 20 g de houblon dans 1 litre d'eau, à côté du radiateur ou au soleil, pendant au moins 2 jours. Prenez 1 grande tasse le soir.
  • Lupulin: mélangez 1 g de poudre avec du miel, le soir avant de vous endormir.
  • Gélules: suivez les indications de la notice.
  • Teinture-mère: on l'utilise surtout en cas d'aménorrhée (absence de règles), en cas d'insomnie et à la ménopause. 20 à 30 gouttes par jour. Elle est contre-indiquée en cas de règles excessives avec caillots, ou de fibrome hémorragique.
  • Gel ou crème: en application externe sur les jambes lourdes, suivez les indications du fabricant.

Peu de contre-indications avec le houblon

Il n'existe aucun effet indésirable hormis celui de ridiculiser un partenaire masculin sur lequel vous ne pourrez plus compter pour une nuit d'amour. Les propriétés sédatives du houblon étant réelles, il faut en tenir compte quand on prend des médicaments (somnifères, calmants, tranquillisants), car les effets de ceux-ci pour raient s'en trouver accrus.

Bien qu'aucun cas n'ait été mentionné, certains chercheurs déconseillent la prise de houblon dans le cas d'un cancer hormonodépendant (cancer du sein, du col de l'utérus, etc.) en raison de ses propriétés oestrogéniques. Par prudence et pour les mêmes raisons, les femmes enceintes devraient s'abstenir de prendre du houblon.

Culture et récolte

Il existe plusieurs variétés issues de Humulus lupulus, mais aussi de Humulus scandens qui est d'origine asiatique et dont les propriétés médicinales sont comparables. Le houblon sauvage est souvent du houblon cultivé dont les graines disséminées se sont ressemées spontanément. Et le houblon cultivé vient lui-même du houblon sauvage. Bien sûr, le houblon servant à faire de la bière est issu de cultivars et de boutures sélectionnés pour leur forte teneur en principes amers. Grimpeur infatigable, le houblon cache rapidement les vilains poteaux électriques ou les cabanes de jardin. Vous pouvez aussi le laisser courir sur les grilles ou dans les haies pour cacher les trous, les treillages inesthétiques et vous offrir ainsi une protection contre le vent. Le houblon a besoin d'une terre riche, équilibrée et humide. La récolte doit avoir lieu à la fin de l'été, par temps sec. Coupez les cônes, un par un, délicatement avec des ciseaux, pour récupérer un maximum de lupulin. Il faut environ 2 mois pour bien sécher les cônes, en les étalant à l'ombre, au sec et à la chaleur.

Commentaires des internautes

Rédiger un commentaire (aucune inscription requise)

Publier mon commentaire

Aucun commentaire pour le moment. Cliquez ci-dessus pour rédiger le premier !

Phytothérapie
  • Insomnie
  • Jambes lourdes
  • Lumbago
  • Mal des transports
Aromathérapie
  • Défenses immunitaires
  • Vaginite
  • Varicelle
  • Varices
Homéopathie
  • Vertige
  • Céphalée
  • Bronchite chronique
  • Maladie de Crohn