Boutique santé
Pharm & Nature Prêle Harpagophytum

5.50€Afficher
Juvamine Harpagophytum

5.90€Afficher
Solgar Vitamine B9

8.50€Afficher

 

Harpagophytum (Harpagophytum procumbens)

Plantes médicinales > Harpagophytum

  1. Introduction
  2. L'harpagophytum, un anti-inflammatoire naturel
  3. L'harpagophytum est reconnu par les instances officielles
  4. D'autres propriétés très intéressantes de l'harpagophytum
  5. Utilisation de l'harpagophytum
  6. Contre-indications de l'harpagophytum

Harpagophytum

L'harpagophytum nous vient du fin fond du désert africain. Cette racine est utilisée depuis des siècles par les sorciers pour calmer les douleurs articulaires.

En 1904, un fermier allemand vivant en Afrique du Sud fut le premier Européen à se rendre compte de visu des effets de l'harpagophytum. Sous ses yeux, un guérisseur Hottentot soigna un blessé avec une simple poudre. Le fermier, intrigué, commença les recherches avec ses chiens de chasse pour trouver la provenance du fameux remède. Les chiens découvrirent très rapidement l'endroit d'où les racines avaient été déterrées et le fermier put identifier l'harpagophytum. C'est au Bostwana (dans le désert du Kalahari) et en Namibie que pousse cette plante utilisée par les indigènes bushmen, hottentots et bantous pour traiter la fièvre, les migraines, les allergies et, surtout, les rhumatismes. Son surnom « griffe du diable » lui vient de ses fruits qui s'accrochent au pelage et aux sabots des animaux. Ces derniers sont obligés d'effectuer de multiples contorsions pour s'en débarrasser, comme s'ils étaient possédés par le démon.

L'harpagophytum, un anti-inflammatoire naturel

Ce sont les racines secondaires de l'harpagophytum que l'on utilise pour leurs propriétés thérapeutiques. Découpées lorsqu'elles sont fraîches, elles sont ensuite séchées. De nombreuses études cliniques ont démontré leurs vertus anti-inflammatoires très intéressantes pour venir à bout de l'arthrose et des rhumatismes. D'une part, les douleurs sont atténuées, d'autre part, les articulations récupèrent peu à peu leur mobilité. Grâce à l'harpagophytum, on peut sensiblement diminuer les doses de cortisone et, surtout, on ne subit pas les douleurs d'estomac accompagnant presque toujours la prise d'anti-inflammatoires.

L'harpagophytum est reconnu par les instances officielles

En 1989, l'usage de l'harpagophytum pour contribuer au traitement des troubles dégénératifs du système locomoteur (squelette, muscles et articulations) a été approuvé par les instances officielles allemandes, ainsi que son efficacité pour lutter contre les troubles digestifs.

D'autres propriétés très intéressantes de l'harpagophytum

Surtout employé pour soigner les rhumatismes, l'harpagophytum est également apprécié des sportifs, car il permet d'éviter les tendinites et les douleurs articulaires dues à l'effort. Il agit également sur la goutte en faisant baisser le taux d'acide urique.

Utilisation de l'harpagophytum

On peut utiliser l'harpagophytum en tisane: 1 cuillerée à soupe dans 1/2 litre d'eau froide. Portez à ébullition, laissez bouillir 5 minutes, infusez 10 minutes, puis filtrez. Buvez ce 1/2 litre en 2 ou 3 prises dans la journée, entre les repas. Une autre solution, plus simple, consiste à prendre des gélules ou des comprimés, aux doses indiquées par les fabricants. En général, on prend 1,5 à 3 g par jour, les dosages variant selon les extraits, et ceci pendant 2 à 3 mois pour bénéficier pleinement des effets de la plante.

Contre-indications de l'harpagophytum

Les rares effets indésirables de l'harpagophytum sont des malaises gastro-intestinaux légers qui ne durent pas. Évitez de prendre cette plante si vous avez un ulcère gastrique ou si vous prenez des médicaments pour traiter les troubles cardiaques ou pour réguler la tension artérielle. Mieux vaut également demander l'avis d'un médecin si vous êtes enceinte, si vous allaitez ou en cas de calculs biliaires.

Commentaires des internautes

Rédiger un commentaire (aucune inscription requise)

Publier mon commentaire

Aucun commentaire pour le moment. Cliquez ci-dessus pour rédiger le premier !

Phytothérapie
  • Insomnie
  • Jambes lourdes
  • Lumbago
  • Mal des transports
Aromathérapie
  • Défenses immunitaires
  • Vaginite
  • Varicelle
  • Varices
Homéopathie
  • Vertige
  • Céphalée
  • Bronchite chronique
  • Maladie de Crohn