Librairie santé
Née sous le signe du cancerAfficherYoga sans dégâtsAfficherL'hystérie dans tous ses étatsAfficher

 

Géranium (Pelargonium graveolens)

Plantes médicinales > Géranium

  1. Introduction
  2. La confirmation scientifique des effets du géranium
  3. Indications et mode d'emploi du géranium
  4. Le géranium en usage interne
  5. Le géranium en usage externe
  6. Les autres géraniums
  7. L'huile essentielle de géranium
  8. L'huile essentielle de géranium en usage interne
  9. L'huile essentielle de géranium en usage externe

Géranium

Géranium (Pelargonium graveolens)

Le géranium, en lisière des bois, dans votre jardin, sur les murets, une « mauvaise » herbe s'accroche et tend ses petites fleurs roses: c'est le géranium sauvage. Appelée aussi « bec de grue » à cause de la forme de son fruit, cette modeste fleur est plus connue sous le nom d'herbe-à-Robert ou herbe de Saint-Ruppert. Les petites fleurs à 5 pétales se referment rapidement pour donner naissance à un fruit allongé très caractéristique. Les feuilles sont découpées comme celles du persil. Cette annuelle d'environ 40 cm, à la tige rougeâtre et velue, diffuse une odeur peu agréable. C'était autrefois une plante médicinale de tout premier ordre.

Lointain cousin du gros géranium rouge qui orne les balcons, le géranium Robert était une « simple » des campagnes autrefois considérée comme une panacée. Selon le principe de la médecine des signatures, en usage au Moyen Âge, une plante qui possède des pigments rouges soigne les maux liés à la circulation sanguine. Le géranium Robert était donc connu pour ses principes hémostatiques, mais aussi comme astringent et diurétique. Hildegarde utilisait donc le géranium Robert pour les problèmes cardiaques, les troubles respiratoires, les angoisses et les infections urinaires.

La confirmation scientifique des effets du géranium

Aux xvie et xviie siècles, les médecins conseillaient les applications de suc frais d'herbe à-Robert sur les fistules, les problèmes cutanés ou les plaies. En interne, les apothicaires ont longtemps proposé de l'eau distillée d'herbe-à-Robert pour les mêmes maux qu'Hil degarde quatre à cinq cents ans plus tôt, à savoir les hémorragies internes et les infections urinaires. Au début du xxe siècle, les médecins ont confirmé l'effet diurétique et hémostatique de l'herbe-à-Robert. L'abbé Fournier précise que ce remède naturel a l'avantage de ne jamais irriter les reins.

Indications et mode d'emploi du géranium

« Le bec de grue, très chaud et un peu humide, est puissant par la force de ses pigments » disait Sainte-Hildegarde. Aujourd'hui, les chimistes en savent un peu plus: le géranium Robert contient des tanins, une huile essentielle, de l'acide citrique, un principe amer... et plusieurs travaux scientifiques ont permis de vérifier certaines de ses propriétés, notamment dans la réduction du taux de glycémie chez les diabétiques.

Le géranium en usage interne

Le géranium en usage externe

Mode d'emploi: décoction pour les gargarismes ou pour imbiber une compresse, 100 g de plante sèche par litre d'eau à préparer en laissant bouillir 5 minutes. La plante fraîche (ou son suc) peut être appliquée directement sur la peau.

Les autres géraniums

Dans nos contrées « tempérées », on trouve aussi le géranium sanguin (Geranium sanguineum), aux fleurs plus grandes et plus foncées. En Amérique du Nord, pousse le Geranium maculatum ou géranium américain. Ces deux variétés ont des propriétés et des utilisations comparables à celles du géranium Robert. Quant au géranium des balcons, c'est en réalité un pelargonium originaire d'Afrique. On en tire une huile essentielle très odorante aux propriétés antiseptiques remarquables.

L'huile essentielle de géranium

Le pelargonium, appelé aussi géranium rosat, est cultivé à Madagascar. En externe ou en interne, son huile essentielle combat la fatigue, calme les estomacs et les intestins irrités, fait disparaître bleus et ecchymoses, soulage les seins douloureux, active la cicatrisation des petites blessures ou écorchures, soulage le mal de gorge, fait fuir les moustiques. Comme son cousin européen, le géranium rosat serait aussi efficace pour faire baisser le diabète.

L'huile essentielle de géranium en usage interne

  • 2 à 3 gouttes, 2 à 3 fois par jour dans une tisane ou 1 cuillerée de miel. À prendre en cas de mal de gorge, problèmes digestifs ou intestinaux, diabète...

L'huile essentielle de géranium en usage externe

  • Préparez une huile de massage à raison de 10 ml d'huile essentielle de géranium pour 100 ml d'huile végétale (huile d'olive, de noyau d'abricot ou d'argan, etc.). Pour plus d'efficacité, à ce mélange, vous pouvez ajouter 20 gouttes d'huile essentielle de romarin et 10 gouttes d'huile essentielle de menthe. Préparation idéale contre les coups, les bosses, la fatigue...

Gingembre (Zingiber officinale)

Le gingembre, reconnu depuis toujours comme aphrodisiaque, est aujourd'hui indiqué pour faciliter la digestion. - Jusqu'au xviiie siècle, dans les campagnes, le gingembre remplaçait le poivre. Puis, les pauvres villageois...

Gingembre (Zingiber officinale)

Boutique santé

Florame Huile essentielle de Géranium Bourbon bio8.69€Afficher

Phytosun Aroms Géranium Odorant10.80€Afficher

BEAVITA Vitalkost sans lactose20.99€Afficher

Commentaires des internautes

Rédiger un commentaire (aucune inscription requise)

Publier mon commentaire

Aucun commentaire pour le moment. Cliquez ci-dessus pour rédiger le premier !

Bottin

Librairie santé
  • Limitez sel et sucre pour bien vous porter
  • Un aller simple pour l?enfer
Phytothérapie
  • Insomnie
  • Jambes lourdes
  • Lumbago
  • Mal des transports
Aromathérapie
  • Défenses immunitaires
  • Vaginite
  • Varicelle
  • Varices
Homéopathie
  • Vertige
  • Céphalée
  • Bronchite chronique
  • Maladie de Crohn