Boutique santé
revoMed, Omega 3-6-9

15.89€Afficher
RAPUNZEL, Porridge Hildegard bio

5.99€Afficher
Doppelherz Acide Hyaluronique Extra

6.39€Afficher

 

Phytothérapie contre la diarrhée

Phytothérapie > Diarrhée

  1. Introduction
  2. Soulager les diarrhées avec la phytothérapie
  3. Artichaut
  4. Carotte
  5. Châtaignier
  6. Chêne
  7. Coing
  8. Ispaghul
  9. Myrtille
  10. Riz
  11. Tormentille
  12. Tussilage
  13. Verge d'or

Diarrhée

Elle peut être la conséquence d'une intoxication alimentaire ou médicamenteuse... ou bien d'un virus (c'est la gastro !). Elle peut être dangereuse chez les enfants, et même gravissime chez les nourrissons, car elle entraîne vite une déshydratation. En cas de diarrhée, il faut avant tout se réhydrater, et boire suffisamment et régulièrement, par petites gorgées si on sent que « ça ne passe pas ».

Soulager les diarrhées avec la phytothérapie

Les plantes médicinales peuvent agir contre les diarrhées. Voici quelques remèdes en phytothérapie qui pourront vous aider. Si vous pratiquez le jardinage, n'hésitez pas utiliser vos propres récoltes.

Artichaut

Carotte

  • Au menu. Faites cuire des carottes jusqu'à complet amollissement. Écrasez finement ou passez au moulin. Faites une soupe légèrement salée avec le jus de cuisson.

Châtaignier

  • Décoction. Faites bouillir 1 poignée d'écorce de châtaignier dans 1/2 litre d'eau pendant 10 minutes. Laissez infuser 5 minutes puis filtrez. Buvez par petites tasses dans la journée, en sucrant au miel au besoin.

Chêne

  • Café de glands. Buvez 1/2 litre de café de glands, par petites tasses. Pour le préparer, ramassez des glands fraîchement tombés du chêne et non véreux. Mettez-les à sécher, retirez leur enveloppe. Faites-les griller dans une poêle à châtaignes sur une flamme jusqu'à ce qu'ils deviennent bruns. Passez-les au moulin à café. Faites ensuite comme avec le café moulu: versez dessus de l'eau bouillante, dans un filtre ; ou bien à la manière d'un café turc, mélangez poudre et eau bouillante et laissez infuser 5 minutes avant de filtrer.

Coing

  • Décoction. Coupez finement 1 coing, puis faites-le bouillir dans 1 litre d'eau additionnée de 50 g de sucre jusqu'à réduction de moitié. Prenez 3 à 4 cuillerées à soupe toutes les heures pour ralentir votre transit et adoucir votre muqueuse intestinale.
  • Pâte de coing. Lavez 2 kg de coings et frottez-les bien pour enlever la pellicule duveteuse qui les recouvre. Ôtez le coeur et les pépins. Coupez les coings en morceaux sans les éplucher. Faites bouillir, dans une casserole émaillée, 1,5 litre d'eau. Lorsque viennent les premiers bouillons, ajoutez le coing et laissez cuire 20 à 25 minutes, jusqu'à ce que la chair soit bien tendre, puis égouttez. Passez les fruits au mixeur, puis remettez la purée obtenue dans la casserole. Ajoutez un bâton de vanille et 1,5 kg de sucre. Faites cuire à feu doux jusqu'à ce que le sucre ait complètement fondu. Lorsque la pâte de fruit se détache de la casserole, après une vingtaine de minutes, il est temps de la sortir pour l'étaler (sur un à deux centimètres d'épaisseur) sur une feuille de papier sulfurisé dans un grand plat creux. Laissez sécher plusieurs jours en la retournant 1 à 2 fois pour un séchage homogène, puis coupez-la en bâtons ou en cubes.

Ispaghul

  • Poudre. Si vous avez des problèmes intestinaux chroniques, des diarrhées à répétition, faites une cure d'ipsaghul (psyllium blond), que l'on trouve sous forme de poudre en magasins de produits naturels ou par correspondance. On le prend à raison de 1 cuillerée à café les premiers jours, puis on augmente à 2, en cure de 3 semaines pour « soigner » la muqueuse intestinale. Mettez l'ispaghul dans un verre d'eau, avalez vite avant que le gel ne se forme. Vous pouvez aussi le diluer dans un jus de fruits.

Myrtille

  • Au menu. Mangez des baies de myrtille, fraîches ou séchées, qui sont astringentes, un atout pour calmer le transit.

Riz

  • Eau de riz. Faites bouillir jusqu'à cuisson dans 1 litre d'eau 2 poignées de riz. Ajoutez 1 pincée de sel en fin cuisson. Filtrez. Buvez 1 tasse toutes les heures ou à volonté.

Tormentille

  • Décoction. Mettez 10 g de racine fraîche de tormentille dans 1 litre d'eau froide. Faites chauffer et laissez bouillir 10 minutes avant de filtrer. Buvez par petites tasses, en 24 ou 48 heures.

Tussilage

  • Infusion de fleurs. Pour adoucir la muqueuse intestinale: mettez 4 cuillerées à soupe de tussilage dans 1 litre d'eau frémissante. Couvrez et laissez infuser hors du feu pendant 10 minutes. Filtrez soigneusement. Buvez en 2 jours.

Verge d'or

  • Sirop. Faites bouillir 100 g de sommités fleuries de verge d'or dans 1 litre d'eau pendant 10 minutes puis laissez infuser 12 heures. Passez en exprimant les sucs puis ajoutez le sucre à la macération et faites chauffer jusqu'à l'obtention d'un sirop homogène. Mettez en bouteille, laissez refroidir et bouchez. Gardez ce sirop au frais. Prenez-en 1 cuillerée à soupe toutes les heures. Vous pouvez en donner aux enfants, à la même dose.

Commentaires des internautes

Rédiger un commentaire (aucune inscription requise)

Publier mon commentaire

Aucun commentaire pour le moment. Cliquez ci-dessus pour rédiger le premier !

Phytothérapie
  • Insomnie
  • Jambes lourdes
  • Lumbago
  • Mal des transports
Aromathérapie
  • Défenses immunitaires
  • Vaginite
  • Varicelle
  • Varices
Homéopathie
  • Vertige
  • Céphalée
  • Bronchite chronique
  • Maladie de Crohn