Boutique santé
Pharm & Nature Desmodium

11.60€Afficher
SFB Desmodium bio

12.99€Afficher
Dextro Energy Liquid Gel Citron + Caféine

11.49€Afficher

 

Desmodium (Desmodium adscendens)

Plantes médicinales > Desmodium

  1. Introduction
  2. Desmodium et cheminement d'une découverte
  3. L'utilisation traditionnelle du desmodium
  4. Le desmodium soigne le foie et de nombreuses affections
  5. Sous quelle forme et à quelle dose prendre le desmodium ?

Desmodium

Le Desmodium, plante africaine rapportée dans les années 1970 par le docteur Pierre Tubéry, a depuis été utilisée par des dizaines de milliers de personnes qui ont pu se débarrasser des troubles hépatiques les plus graves.

Le Desmodium adscendens est une herbacée sauvage très répandue en Afrique tropicale. De la famille des Fabacées, elle mesure environ 50 cm de haut, avec de nombreuses ramifications qui se terminent par des fleurs blanches, roses ou mauves. Les feuilles sont composées de trois folioles ovales, un peu comme celles du trèfle. Elle est peu parfumée, avec un goût fade. Il existe plusieurs espèces de desmodium (canadense, repandum, gangeticum, pulchellum ou encore penduliflorum, etc.) ; aucune n'a les vertus thérapeutiques du Desmodium adscendens, plus concentré en principes actifs.

Desmodium et cheminement d'une découverte

Tout a commencé vers 1960. À cette époque, le docteur Pierre Tubéry et son épouse, le docteur Anne-Marie Tubéry-Crauzes, exercent dans un dispensaire au Cameroun. Ils recueillent les témoignages de plusieurs Européens guéris en quelques semaines d'hépatites sévères. Grâce à un infirmier camerounais, ils réussissent à identifier la plante utilisée par les guérisseurs traditionnels: le Desmodium adscendens. De retour en France, avec d'autres scientifiques de la faculté des sciences de Toulouse, ils commencent des recherches botaniques, phytochimiques, toxicologiques et pharmacologiques. D'autres laboratoires en Europe et en Afrique s'y mettent aussi. Ainsi, trois études du Centre international de toxicologie d'Évreux, montrant une totale absence de toxicité, sont confirmées par des scientifiques de Metz et de Montpellier. L'analyse des principes actifs révèle une concentration d'alcaloïdes (dont l'isovitexine), de saponines, d'antocyanes et de flavonoïdes. En 1994, Olivier Heard, de la faculté de pharmacie de Tours, réussit à expliquer le fonctionnement du Desmodium adscendens qui agit comme protecteur de la cellule hépatique.

L'utilisation traditionnelle du desmodium

Au Cameroun, le Desmodium adscendens est utilisé principalement pour soigner (et guérir) les « jaunisses » et autres troubles hépatiques. Au Ghana, la plante est donnée contre les allergies respiratoires et l'eczéma. Au Rwanda, sa cousine, Desmodium repandum, est non seulement utilisée pour ces indications, mais aussi pour l'anorexie ou bien encore les risques d'avortement.

Le desmodium soigne le foie et de nombreuses affections

En cas de troubles hépatiques: en France, la première guérison spectaculaire a été observée en 1973. Une jeune fille de 18 ans, souffrant d'une hépatite virale sévère, a vu sa maladie régresser en 8 jours grâce à une décoction de desmodium: l'ictère (jaunisse), les nausées et les maux de tête ont disparu, les transaminases sont passées de 700 unités à 36 unités. Rapidement, le remède s'est imposé comme le traitement naturel le plus efficace pour lutter contre les agressions que subit le foie, qu'elles soient virales ou chimiques, notamment suite à une intoxication alcoolique ou médicamenteuse. De nombreux essais cliniques en France, en Italie et au Mali ont aussi confirmé l'action de la plante, non seulement pour les troubles hépatiques, mais aussi pour ses deux autres indications majeures: pendant un traitement de chimiothérapie et en cas d'allergies.

En cas de chimiothérapie: le desmodium, sous forme de tisane ou de soluté concentré, permet de mieux supporter les effets secondaires de la chimiothérapie: suppression des nausées, récupération de l'appétit, retour à la normale des transaminases quand celles-ci ont augmenté.

Contre les allergies: plusieurs études confirment l'efficacité de la tisane de desmodium pour soulager l'asthme et l'eczéma. Pourquoi ne pas essayer ? Dans les cas rebelles, le docteur Tubéry préconise plusieurs cures de 3 semaines, entrecoupées de 1 semaine d'arrêt. L'oedème de Quincke avec récidive peut aussi disparaître définitivement.

En cas de fibromyalgie: toujours à la recherche d'une solution pour être soulagés, les fibromyalgiques essaient un peu tout ce qui peut améliorer leur quotidien. C'est ainsi que certains d'entre eux témoignent d'une amélioration grâce au desmodium, avec une accalmie des spasmes musculaires.

Sous quelle forme et à quelle dose prendre le desmodium ?

  • Décoction: 1 litre d'eau froide pour 8 à 10 g de plante sèche par jour. Portez à ébullition douce pendant 10 minutes puis filtrez. Buvez dans la journée. Pour les troubles hépatiques ou les allergies, il faut suivre ce traitement de 8 jours à plusieurs semaines. Parfois, dans les cas les plus sévères, le traitement doit être continu.
  • Solution concentrée: 2 à 4 cuillerées à café par jour, avec la même durée de traitement que la tisane. Pour une chimiothérapie, il faut commencer 3 jours avant et continuer pendant 7 jours après la cure.
  • Gélules: il en existe de toutes sortes à tous les prix. Elles ont l'avantage d'être plus faciles à ingurgiter que la tisane. Les laboratoires, généralement, conseillent de 4 à 8 gélules par jour ; en réalité, c'est souvent insuffisant. Il faut donc faire un calcul à partir du poids de plante dans chaque gélule pour atteindre la dose conseillée de 8 à 10 g par jour.

Selon toutes les études toxicologiques et pharmacologiques, il n'existe aucun effet secondaire.

On peut associer le desmodium à d'autres plantes hépatiques comme le chardon-marie, le chrysanthellum ou le romarin. Et, pour drainer le foie, n'hésitez pas à manger aussi des artichauts, des pissenlits ou du radis noir.

Commentaires des internautes

Rédiger un commentaire (aucune inscription requise)

Publier mon commentaire

Bonjour,
Je souffre d'une hépatite b depuis près de 2 ans que j'ai été diagnostiqué. Je vis a Yaoundé. Est ce que je peux espérer être guéri par le desmodium adscendens et où en trouver ici à Yaoundé ?Louis | 03-08-2016 à 04:42:10 | Répondre

Phytothérapie
  • Insomnie
  • Jambes lourdes
  • Lumbago
  • Mal des transports
Aromathérapie
  • Défenses immunitaires
  • Vaginite
  • Varicelle
  • Varices
Homéopathie
  • Vertige
  • Céphalée
  • Bronchite chronique
  • Maladie de Crohn