Boutique santé
Avitale Grenade 400 mg

39.59€Afficher
Mercurochrome Solution d'Eosine à 2%

3.50€Afficher
3 Chênes Color Soins

9.90€Afficher

 

Coquelicot (Papaver rhoeas)

Plantes médicinales > Coquelicot

  1. Introduction
  2. Les indications du coquelicot
  3. Faites votre récolte de coquelicots
  4. Mode d'emploi du coquelicot
  5. Le coquelicot contre les yeux fatigués et les paupières enflammées
  6. Conserver un bouquet de coquelicots

Coquelicot

Le coquelicot, cette plante dont les petites têtes rouges apparaissent un peu partout entre le mois de mai et celui de juillet au bord des champs et des chemins ! On pense qu'à l'origine, il s'agissait d'une plante sauvage qui poussait en Bulgarie et en Turquie.

Fleurs et graines de coquelicot, fraîches ou sèches, sont parées des mêmes ver tus. On les dit pectorales, calmantes, adoucissantes, légèrement narcotiques et expectorantes, et le coquelicot fut surnommé, il y a bien longtemps, « l'opium de la pharmacie familiale ». Il ne contient pourtant pas de drogue ni aucune substance dangereuse. Mais c'est un excellent remède doux et naturel en cas d'insomnie chez les enfants ou les personnes âgées, sans effets secondaires ni contre-indications.

Les indications du coquelicot

Sédatif de la toux et antispasmodique, légèrement hypnotique, le coquelicot est recommandé en cas d'insomnies, de toux spasmodique (en cas d'asthme et de coqueluche, par exemple), de bronchites, et plus généralement quand on a les voies respiratoires « basses » encombrées.

Faites votre récolte de coquelicots

Vous pouvez cueillir les coquelicots durant toute la saison où ils sont fleuris. Pour les conserver, faites-les sécher le plus rapidement possible, en les étalant au soleil, par exemple, dans un endroit bien chaud. Ils deviendront alors rouge foncé, puis vous les mettrez dans un sac en papier à l'abri de la lumière et de l'humidité.

Mode d'emploi du coquelicot

On trouve du sirop de coquelicot pour soigner la toux et on peut également le préparer soi-même. En infusion, c'est également l'idéal pour calmer vos bronches ou retrouver un sommeil réparateur.

  • Infusion: faites infuser 1 cuillerée à café de pétales secs dans 1 tasse d'eau bouillante (laissez infuser 10 minutes avant de filtrer et de boire). 1 tasse après le dîner et 1 autre juste avant le coucher devraient vous aider à sombrer dans les bras de Morphée ! En cas de problèmes respiratoires, prenez-en 3 tasses dans la journée entre les repas.
  • Sirop: armez-vous d'un beau panier et partez en cueillette en fin d'après-midi. Il vous faut rapporter 400 g de fleurs ! Mettez-les dans une casserole émaillée et couvrez avec 1 litre d'eau bouillante. Laissez macérer toute la nuit. Au matin, faites chauffer et éteignez le feu quand l'eau bout. Laissez infuser 10 minutes encore, puis filtrez en exprimant bien tous les sucs des pétales de la plante et ajoutez 1,5 kg de sucre. Faites cuire jusqu'à obtenir la texture d'un sirop.

Le coquelicot contre les yeux fatigués et les paupières enflammées

Pour soigner vos yeux et soulager vos paupières, préparez une infusion de coquelicot. Lorsqu'elle est tiède, trempez-y des compresses que vous garderez sur les yeux (fermés, bien sûr !) pendant 1/4 d'heure.

Conserver un bouquet de coquelicots

Vous avez sans aucun doute remarqué la fragilité du coquelicot: à peine cueilli, ses pétales fanent... Regardez bien le long de sa tige: mille et un petits « poils » la recouvrent. Si vous les passez rapidement sur la flamme d'un briquet, votre fleur « tiendra » jusqu'à l'arrivée au vase !

Commentaires des internautes

Rédiger un commentaire (aucune inscription requise)

Publier mon commentaire

Aucun commentaire pour le moment. Cliquez ci-dessus pour rédiger le premier !

Phytothérapie
  • Insomnie
  • Jambes lourdes
  • Lumbago
  • Mal des transports
Aromathérapie
  • Défenses immunitaires
  • Vaginite
  • Varicelle
  • Varices
Homéopathie
  • Vertige
  • Céphalée
  • Bronchite chronique
  • Maladie de Crohn