Boutique santé
Weleda, Jus d'argousier vital bio

12.39€Afficher
SlimFast, Milkshake fraise, poudre

16.49€Afficher
Dardenne Chocolat noir 70 % bio

5.89€Afficher

 

Busserole (Arctostaphylos uva-ursi)

Plantes médicinales > Busserole

  1. Introduction
  2. Jolies clochettes et boules rouges de la busserole
  3. Les indications de la busserole
  4. Comment utiliser la busserole ?
  5. L'huile de busserole contre les taches de vieillesse

Busserole

La busserole, qui vient ici juste après la bruyère, est également salutaire lorsque l'on souffre de cystites à répétition.

Vous connaissez sans doute aussi la cranberry, cette airelle si intéressante en cas d'infections urinaires récidivantes. Eh bien, tout comme elle, la busserole a de petites baies rouges, mais, à sa différence, c'est dans ses feuilles qu'elle concentre ses effets thérapeutiques !

Jolies clochettes et boules rouges de la busserole

La busserole est un buisson aux feuilles bien vertes et persistantes qui pousse volontiers dans les broussailles, les landes et les prairies des régions montagneuses. Elle donne des fleurs en forme de jolies clochettes roses et des petits fruits rouges. La busserole doit d'ailleurs son surnom de « raisin d'ours » à ces baies, très appréciées des plantigrades !

Des feuilles riches en arbutine Dans les feuilles de busserole, partie de la plante employée en phytothérapie, est concentrée une substance, l'arbutine, à laquelle elle doit sans aucun doute son intérêt dans les cas de troubles urinaires. En effet, cette substance parvient sans être dégradée jusqu'à la vessie et c'est une fois sur place que l'organisme la métabolise, la transformant en glucose et en hydroquinone, ce dernier élément étant un puissant antiseptique.

Les indications de la busserole

Si la busserole est surtout conseillée et employée en cas d'infections urinaires, les cystites en particulier, elle peut également se révéler utile en cas de:

  • hypertrophie de la prostate,
  • incontinence urinaire,
  • rétention d'urine,
  • calculs urinaires (mais l'aubier de tilleul est sans doute plus efficace pour cela).

Comment utiliser la busserole ?

Si vous savez la reconnaître et qu'un arbuste pousse chez vous ou dans une nature préservée de la pollution, faites provision de feuilles durant l'été pour les faire sécher.Vous les utiliserez ensuite en décoction.À défaut, on trouve très facilement la busserole sous forme de teinture-mère ou de gélules, pure ou bien associée à d'autres substances naturelles bénéfiques pour les voies urinaires. N'utilisez pas la busserole plus de 10 jours d'affilée pour éviter les maux d'estomac.

  • Gélules: suivez les indications du fabricant. Buvez beaucoup, au moins un grand verre d'eau à chaque fois que vous avalez une gélule.
  • Teinture-mère: 80 à 90 gouttes par jour, à prendre en 2 ou 3 fois dans 1/2 verre d'eau à chaque fois.
  • Décoction: mettez 10 à 15 g de feuilles séchées dans 1 litre d'eau froide. Portez lente ment à ébullition puis laissez bouillir 1/2 heure (les feuilles coriaces ont besoin de ce « traitement » pour libérer leur arbutine !). Buvez 2 à 3 tasses de cette décoction par jour. Très riche en tanin, la décoction peut « agresser » les estomacs sensibles. Dans ce cas, coupez la décoction avec une infusion de menthe poivrée ou de camomille (moitié-moitié). Vous pouvez aussi ajouter, avec les feuilles de busserole, une dizaine de baies de genièvre concassées, également réputées pour leur effet antiseptique sur les voies urinaires.

NB: la prise de busserole peut donner une coloration verte aux urines.

L'huile de busserole contre les taches de vieillesse

L'arbutine est un précurseur de l'hydroquinone, une substance employée en usage externe pour lutter contre les taches cutanées dues au vieillissement de l'épiderme. Or, non seulement elle est bien moins agressive que l'hydroquinone, mais elle semble plus efficace. On trouve de l'huile à la busserole à appliquer sur la peau pour rester jeune ! Vous pouvez aussi faire votre huile: vous remplissez un flacon de feuilles de busserole, vous couvrez d'huile d'olive et vous laissez au soleil, en remuant de temps en temps, pendant un mois. Puis vous filtrez.

Commentaires des internautes

Rédiger un commentaire (aucune inscription requise)

Publier mon commentaire

Aucun commentaire pour le moment. Cliquez ci-dessus pour rédiger le premier !

Phytothérapie
  • Insomnie
  • Jambes lourdes
  • Lumbago
  • Mal des transports
Aromathérapie
  • Défenses immunitaires
  • Vaginite
  • Varicelle
  • Varices
Homéopathie
  • Vertige
  • Céphalée
  • Bronchite chronique
  • Maladie de Crohn