Boutique santé
Aurica, Jus d'aloe vera

15.99€Afficher
3 Chênes Acérola 500

5.90€Afficher
Layenberger LowCarb.one Käxxi, Croustilles Protéinées, Cr

5.49€Afficher

 

Bourse-à-pasteur (Capsella bursis)

Plantes médicinales > Bourse-à-pasteur

  1. Introduction
  2. La bourse-à-pasteur, une confusion sans conséquence
  3. Un formidable régulateur sanguin que la bourse-à-pasteur
  4. Les autres propriétés de la bourse-à-pasteur
  5. Une seule contre-indication avec la bourse-à-pasteur
  6. La bourse-à-pasteur... Où ? Quand ? Comment ?

Bourse-à-pasteur

La bourse-à-pasteur est une plante de taille moyenne. Une tige, sortant d'une sorte de pissenlit velu, s'élance, se partage en plu sieurs autres tiges portant des petites feuilles en forme de lance, tend quelques coeurs et se termine par une modeste inflorescence blanche. Des côtes méditerranéennes aux steppes asiatiques, on la trouve partout: sur le bord des chemins, dans les jardins, dans les champs. On la cueille toute l'année, mais de préférence de fin mai à septembre. On coupe la racine et on fait sécher la plante entière (tige, feuilles, fleurs et fruits) à l'ombre. On la conserve dans une boîte en carton.

Dioscoride, médecin grec du ier siècle, expliquait que « la graine, irritante, échauffante, expulse la bile vers le haut et le bas ». À la même époque, Pline conseillait la bourse-à pasteur comme aphrodisiaque et pour soulager les problèmes lombaires. Au xvie siècle, le Hollandais Rembert Dodoens, précurseur de la botanique moderne, écrivait: « La décoction arrête le flux du ventre, la dysenterie, les crachements de sang, le sang dans les urines et toutes sortes de flux de sang. »

La bourse-à-pasteur, une confusion sans conséquence

Il est tout à fait possible que, lors de votre récolte de bourse-à-pasteur, vous ramassiez de l'arvense, appelée aussi herbe-aux-écus. En effet, elles ont la même apparence, la même taille et appartiennent toutes les deux au genre crucifère. Les fruits de celles que vous recherchez ressemblent à des petits coeurs, d'environ 1 mm, ou plutôt à de minuscules bourses, alors que ceux de l'arvense ont la forme d'une pièce de 2 mm. Autre différence: les feuilles de la bourse-à-pasteur sont poilues. Les deux espèces sont des plantes médicinales, mais l'herbe-aux-écus est bien moins puissante. Jadis, on utilisait sa graine (Semen thlaspeos) pour lutter contre les rhumatismes et les gaz intestinaux. Ses feuilles, qui ressemblent à celles du pissenlit, peuvent être mangées en salade.

Un formidable régulateur sanguin que la bourse-à-pasteur

La bourse-à-pasteur contient de très nombreux principes actifs dont la vitamine K et un peptide qui lui donnent des propriétés hémostatiques et cicatrisantes remarquables, au point que cette plante fut utilisée pour soigner les blessés durant la Grande Guerre. Ainsi, en tamponnant la peau avec de la bourse-à-pasteur fraîche, on arrête un saignement de nez ou qui provient d'une coupure. Certains chercheurs pensent qu'un champignon parasite augmenterait ces propriétés hémostatiques, moins évidentes avec la plante séchée. Toujours est-il que la bourse-à-pasteur a longtemps été employée contre les troubles menstruels. Actuellement, la plante est plutôt conseillée pour lutter contre les troubles cardiaques et pour réguler la circulation sanguine. Hypotendus et hypertendus peuvent en boire des tisanes sans problème.

Les autres propriétés de la bourse-à-pasteur

Les recherches scientifiques n'ont pas encore déterminé avec précision tous les principes actifs responsables de son efficacité. Circulatoire, la plante est aussi diurétique, anti-infectieuse et anti-inflammatoire, de telle sorte qu'elle est conseillée pour lutter contre:

Une seule contre-indication avec la bourse-à-pasteur

La bourse-à-pasteur a aussi une réputation de plante abortive. C'est pourquoi elle est absolument déconseillée pendant la grossesse.

La bourse-à-pasteur... Où ? Quand ? Comment ?

Vous pouvez vous procurer des plantes séchées en magasins de produits naturels, dans certaines pharmacies ou parapharmacies, mais le plus facile consiste bien sûr à aller en cueillir vous-même au cours d'une promenade, d'autant qu'on en trouve un peu partout.

  • Infusion: comptez 50 g par litre d'eau. Laissez infuser 10 minutes. Buvez 2 à 4 tasses dans la journée.
  • Décoction au vin pour la circulation: faites bouillir pendant 10 minutes un mélange de 50 g de bourse-à-pasteur et de vigne rouge (à parts égales) dans 1 litre de bon vin rouge (bio, de préférence). Buvez 1 petit verre avant le déjeuner et le dîner.
  • Décoction au vin pour les lumbagos et sciatiques: faites bouillir pendant 10 minutes un mélange de 50 g de bourse-à-pasteur et de prêle dans 1 litre de vin rouge. Buvez 1 petit verre avant le déjeuner et le dîner.
  • Teinture-mère: prenez 20 gouttes, 2 fois par jour, dans 1 verre d'eau.

Commentaires des internautes

Rédiger un commentaire (aucune inscription requise)

Publier mon commentaire

Aucun commentaire pour le moment. Cliquez ci-dessus pour rédiger le premier !

Phytothérapie
  • Insomnie
  • Jambes lourdes
  • Lumbago
  • Mal des transports
Aromathérapie
  • Défenses immunitaires
  • Vaginite
  • Varicelle
  • Varices
Homéopathie
  • Vertige
  • Céphalée
  • Bronchite chronique
  • Maladie de Crohn