Boutique santé
CATTIER, Gommage argile blanche tout type de peau

7.29€Afficher
SFB Coenzyme Q10 CoQ10

26.99€Afficher
Régime Low-carb: nu3 Formula Diet + 3 x Fettuccine low-carb

19.99€Afficher

 

Boldo (Peumus boldus)

Plantes médicinales > Boldo

  1. Introduction
  2. Deux propriétés du boldo: cholagogue et cholérétique
  3. Les autres propriétés thérapeutiques du boldo
  4. Les bonnes associations avec le boldo
  5. Sous quelle forme utiliser le boldo ?

Boldo

Le boldo, à la fin d'un repas trop copieux, dans de nombreuses régions, était proposé en tisane par les grands-mères. Les premières publicités radiophoniques ont d'ailleurs chanté les bienfaits d'un bon bol de boldo: « Boldoflorine, Boldoflorine, ça vous libère à chaque fois !» ou bien « Boldoflorine, Boldoflorine, la bonne tisane pour le foie ». Quand on entend ces vieux airs publicitaires, on imagine que, depuis cette époque, le boldo est passé de mode... Mais en fait, c'est le composant majeur de la plupart des spécialités pharmaceutiques destinées à améliorer la digestion !

Le boldo est un arbuste originaire des zones arides du Chili. Depuis 1870, il a été acclimaté dans le sud de la France et les pays méditerranéens. Haut d'environ 6 à 8 mètres, il reste toujours vert. Ses feuilles ressemblent, par leur forme, leur couleur, mais aussi leur texture coriace et cassante, à celles de l'eucalyptus. Leur surface, rugueuse, est couverte de petites vésicules remplies d'huile essentielle. Du coup, quand on écrase les feuilles, se dégage une agréable odeur qui rappelle la menthe et la mélisse.

Deux propriétés du boldo: cholagogue et cholérétique

A priori, les deux propriétés cholagogue (qui provoque la vidange de la vésicule biliaire vers l'intestin) et cholérétique (qui augmente la sécrétion de la bile) sont rarement compatibles. Pourtant, le boldo en est pourvu (ainsi que la fumeterre et le romarin) et c'est ce qui explique son action rééquilibrante de toutes les fonctions de la bile et du foie. Mais attention, un excès de substance cholérétique (ou cholagogue) peut déclencher des diarrhées ou des douleurs abdominales. Le boldo est contre-indiqué dans les cas d'obstruction des voies biliaires, chez les sujets atteints de colopathie fonctionnelle et chez les femmes enceintes. En cas d'excès, il peut provoquer des nausées. Donc, c'est avec modération que vous en tirerez le meilleur !

Les autres propriétés thérapeutiques du boldo

Principal composant actif, la boldine est un alcaloïde qui possède une puissante action cholagogue et cholérétique. De plus, elle stimule les sucs gastriques. Les chercheurs pensent que la seule boldine n'est pas suffisante pour avoir un tel effet. La synergie avec d'autres substances (hétérosides de flavanols, autres polyphénols) et surtout un glucocide (boldoglucine) et une huile essentielle, justifie l'utilisation de la feuille entière dans les préparations pharmaceutiques. Le boldo est donc conseillé pour les indications suivantes:

Les bonnes associations avec le boldo

Le boldo est, dans de nombreuses tisanes ou extraits liquides, associé à d'autres plantes hépatico-digestives (artichaut, curcuma, pissenlit, papaye, romarin, menthe, fumeterre, mélisse, radis noir, aubier de tilleul, gentiane, noix vomique, etc.) pour rééquilibrer les fonctions du foie et de la bile. En association avec la bourdaine et le séné, le boldo devient alors un laxatif doux, à utiliser de façon ponctuelle.

Sous quelle forme utiliser le boldo ?

Chaque famille a le secret d'un produit, vieux de plusieurs décennies, transmis de génération en génération, souvent un remède à base de boldo ! Pour les uns, c'est la fameuse Boldoflorine, pour les autres, l'Oxyboldine...

  • La Boldoflorine: tout le monde connaît cette tisane, au moins par la chanson publicitaire, un peu obsédante, qui vantait autrefois ses mérites ! Il s'agit d'un mélange de plantes (boldo, séné, bourdaine, romarin, frêne, noisetier, coriandre, réglisse...) vendu en sachets-doses (ou en boîte de poudre instantanée) dans les pharmacies. La Boldoflorine est davantage un laxatif qu'un cholagogue, puisqu'il n'y a en réa lité que 6,45 % de boldo dans la recette. Le goût est agréable. Mais attention aux contre-indications: enfants de moins de 10 ans, constipation grave ou chronique, inflammation du côlon, calculs biliaires.
  • Les autres tisanes et produits pharmaceutiques: le boldo entre dans la composition d'une centaine de « spécialités ».
  • Les gélules: de très nombreuses marques proposent des gélules en pharmacies, en boutiques diététiques ou en vente par correspondance.

Commentaires des internautes

Rédiger un commentaire (aucune inscription requise)

Publier mon commentaire

Aucun commentaire pour le moment. Cliquez ci-dessus pour rédiger le premier !

Phytothérapie
  • Insomnie
  • Jambes lourdes
  • Lumbago
  • Mal des transports
Aromathérapie
  • Défenses immunitaires
  • Vaginite
  • Varicelle
  • Varices
Homéopathie
  • Vertige
  • Céphalée
  • Bronchite chronique
  • Maladie de Crohn