Boutique santé
Puressentiel Basilic Bio

1.90€Afficher
Phytosun Aroms Basilic

6.00€Afficher
Solgar L-Tyrosine

26.90€Afficher

 

Basilic (Ocimum basilicum)

Plantes médicinales > Basilic

  1. Introduction
  2. Le basilic est un tranquillisant naturel
  3. Comment utiliser le basilic
  4. Le basilic contre la constipation
  5. Le basilic contre les piqûres

Basilic

Le basilic, en Inde, dont il est originaire, fut longtemps considéré comme une plante sacrée à laquelle on rendait un culte chaque jour avec des offrandes de riz et de fleurs. Aujourd'hui encore, certaines familles cultivent plusieurs pieds de basilic sacré (Ocimum sanctum), chacun servant de médiateur avec une déesse protectrice.

Au Moyen Âge, en Europe, on pensait que le basilic était un antidote à la piqûre du scorpion. On disait aussi qu'en le pilant, puis en le plaçant sous une pierre, il engendrait un scorpion...

Ces croyances étaient sans doute liées à la légende d'un autre basilic, nom donné à un serpent au regard foudroyant sorti d'un oeuf de coq cassé par un crapaud. C'est cette légende du basilic qui est reprise dans le livre Harry Potter et la chambre des secrets.

C'est de la lointaine Inde que nous est arrivée cette plante aux belles feuilles vertes et petites fleurs blanches, si parfumée... Depuis des siècles, elle s'est acclimatée dans le Sud de la France où on la cultive à grande échelle. Elle occupe désormais une place de choix dans la cuisine du Midi. Très fragile, le basilic s'emploie frais, ou bien conservé dans de l'huile d'olive.

Le docteur Valnet parle d'environ 150 espèces de basilic différentes dont l'Ocimum basili cum, basilic commun, qu'on utilise couramment dans la cuisine ou en infusions digestives.

Le basilic est un tranquillisant naturel

À la fois activateur de la digestion, antispasmodique et calmant, le basilic peut être consi déré comme un véritable tranquillisant naturel. On le conseille à ce titre en cas de:

Comment utiliser le basilic

  • Dans la cuisine: aux beaux jours, vous en trouverez sur les marchés et il ne faut pas hésiter à en émincer quelques feuilles sur vos tomates et vos salades. Comme il perd très vite ses qualités et son arôme, mieux vaut ne pas le conserver trop longtemps et, surtout, le mettre dans un vase ou un verre, comme un bouquet de fleurs, en recoupant les tiges chaque jour. Chez vous, vous pouvez aussi planter du basilic et prélever des feuilles au gré de vos besoins, en le gardant dans la cuisine quand il fait froid puis en le mettant dans le jardin à la belle saison. Si vous êtes en appar tement, vous pouvez aussi en garder un pot sur le balcon, en le rentrant quand la température chute.
  • En infusion: c'est tout simple, placez 3 ou 4 feuilles au fond d'une tasse, couvrez d'eau frémissante et laissez infuser à peine 5 minutes avant de boire. Le mieux est d'en prendre 1 tasse après chaque repas.
  • Sous forme d'huile essentielle: on en met 2 à 3 gouttes dans 1 cuillerée à café de miel à diluer dans de l'eau chaude ou une tisane en fin de repas.
  • Le vin de basilic. Mettez 1 poignée de feuilles fraîches dans 75 cl de bon vin rouge. Laissez macérer 3 jours, puis filtrez en exprimant bien les sucs des feuilles. Ajoutez 3 à 4 cuillerées à soupe de sucre roux ou 3 à 4 cuillerées à café de miel. Remettez en bouteille. Prenez-en un verre à liqueur après les repas.
  • Le suc de feuilles fraîches peut aussi être utilisé, placé à raison de quelques gouttes dans le conduit auditif, pour apaiser les inflammations des oreilles.
  • La poudre de feuille séchée, prisée comme on le faisait jadis couramment avec le tabac, est conseillée par le docteur Leclerc en cas de perte d'odorat liée à un rhume de cerveau. Elle provoque alors des éternuements salutaires.

Le basilic contre la constipation

Si vos intestins sont paresseux, mélangez moitié vin de basilic (voir recette ci-après), moitié huile d'olive et prenez 3 à 4 cuillerées à soupe de cette préparation dans la journée. Même si c'est un peu « rebutant », c'est très efficace.

Le basilic contre les piqûres

Sans aller aussi loin que la légende indiquant le basilic comme antidote de la piqûre de scorpion, ses feuilles écrasées sur les piqûres d'insectes (guêpes et abeilles après avoir retiré le dard, par exemple) soulagent bien la douleur.

Commentaires des internautes

Rédiger un commentaire (aucune inscription requise)

Publier mon commentaire

Aucun commentaire pour le moment. Cliquez ci-dessus pour rédiger le premier !

Phytothérapie
  • Insomnie
  • Jambes lourdes
  • Lumbago
  • Mal des transports
Aromathérapie
  • Défenses immunitaires
  • Vaginite
  • Varicelle
  • Varices
Homéopathie
  • Vertige
  • Céphalée
  • Bronchite chronique
  • Maladie de Crohn