Boutique santé
Dr. Hauschka, Huile de soin Bouleau Arnica

27.99€Afficher
Weleda, Gel Douche Sport Arnica

7.29€Afficher
Weleda, Pommade arnica 30%

12.49€Afficher

 

Arnica (Arnica montana)

Plantes médicinales > Arnica

  1. Introduction
  2. L'arnica en usage externe exclusivement
  3. Précautions d'emploi de l'arnica
  4. L'arnica... Où ? Quand ? Comment ?
  5. L'arnica en homéopathie

Arnica

L'arnica - en pommade, lotion, gel ou teinture - est la plante la plus célèbre des pharmacies. Pour soigner les bobos, petits et gros, mais aussi les entorses et les vieilles douleurs, elle est souveraine.

De la famille des Astéracées (comme la camomille ou le souci), l'arnica est une frêle fleur sauvage qui pousse en altitude. En Europe, elle se trouve sous deux variétés médicinales: l'Arnica montana et l'Arnica chamissonis. L'Arnica fulgens, sa proche cousine aux propriétés comparables, habite, quant à elle, l'Amérique du Nord. Depuis le Moyen Âge et sa description par Hildegarde de Bingen, l'arnica poursuit sa « carrière » de remède idéal pour soigner les coups.

L'arnica en usage externe exclusivement

Très toxique pour les systèmes nerveux, digestif, respiratoire et cardiaque, l'arnica doit être utilisée uniquement en usage externe. Ses principes actifs sont concentrés dans les pétales. Ses propriétés antalgiques (antidouleur), anti-inflammatoires, cicatrisantes et circulatoires ont été mises à l'épreuve de la science. En Allemagne, la commission E a approuvé l'usage externe de l'arnica pour soigner les hématomes, les oedèmes, les dislocations, les contusions, les troubles musculaires et articulaires, l'inflammation de la bouche et de la gorge, les furoncles, les piqûres d'insectes et la phlébite superficielle. Plusieurs essais cliniques ont confirmé ses propriétés bénéfiques en cas d'arthrose, de douleurs musculaires, d'ecchymoses, d'insuffisance veineuse, et même, avec de l'arnica sous forme de granules homéopathiques (voie interne), de douleurs postopératoires.

Précautions d'emploi de l'arnica

Hormis en traitement homéopathique, l'arnica ne doit pas être prise en interne. Il faut aussi éviter de le mettre directement sur les plaies ouvertes. En externe, les seuls effets secondaires peuvent être une irritation ou une inflammation locales, surtout chez les personnes allergiques aux Astéracées (camomille, échinacée, pissenlit...), ce qui n'est pas très courant.

L'arnica... Où ? Quand ? Comment ?

L'arnica est si efficace et si populaire que son usage immodéré a failli être fatal à la plante. Aujourd'hui, la cueillette de l'arnica est réglementée en France et en Allemagne: il faut s'abstenir de la prélever dans la nature. Il vaut mieux l'utiliser sous forme de préparation toute faite. Les gels, huiles et pommades à base d'arnica sont utilisés pour traiter:

  • les ecchymoses,
  • les oedèmes,
  • les contusions,
  • les douleurs musculaires,
  • les furoncles,
  • les piqûres d'insectes,
  • les jambes lourdes.

Il suffit d'étaler le gel ou la pommade en massant doucement.Vous pouvez aussi imbiber une compresse avec de la teinture-mère d'arnica pour soigner les bosses, les bleus ou les oedèmes sur les jambes.

L'arnica en homéopathie

Arnica montana fait partie des remèdes à toujours avoir sur soi. 3 granules d'Arnica mon tana 5CH après un choc, lorsqu'on se fait un bleu, une bosse... soulagent très vite. On en reprend toutes les cinq minutes jusqu'à ne plus avoir mal. Arnica montana se révèle aussi intéressant pour activer la cicatrisation des blessures, soulager les courbatures musculaires ou même les sciatiques. Dans ce cas, ce sera en 9 CH, 5 granules 2 fois par jour. Rappelons que la prise d'un médicament homéopathique doit se faire à 1/2 heure de toute prise alimentaire. En 30 CH, on utilise Arnica montana lorsque le traumatisme est généralisé (contusions diverses...) ou bien lorsqu'on a subi un choc émotionnel qui a des répercussions physiques (insomnies, angoisses, palpitations, etc.).

Commentaires des internautes

Rédiger un commentaire (aucune inscription requise)

Publier mon commentaire

Aucun commentaire pour le moment. Cliquez ci-dessus pour rédiger le premier !

Phytothérapie
  • Insomnie
  • Jambes lourdes
  • Lumbago
  • Mal des transports
Aromathérapie
  • Défenses immunitaires
  • Vaginite
  • Varicelle
  • Varices
Homéopathie
  • Vertige
  • Céphalée
  • Bronchite chronique
  • Maladie de Crohn