Boutique santé
Inkospor, Pro 80 pistache, poudre

15.89€Afficher
Sanostol, Multi-Sanostol sans sucre ajouté, sirop

8.69€Afficher
Allos, Biscottes multigrain bio à l'amarante

5.29€Afficher

 

Aneth (Anethum graveolens)

Plantes médicinales > Aneth

  1. Introduction
  2. L'aneth chasse les vents
  3. Des preuves scientifiques sur l'aneth
  4. Les nombreuses indications de l'aneth
  5. Comment utiliser l'aneth ?
  6. Contre-indications de l'aneth

Aneth

L'aneth, cette plante vilainement surnommée fenouil bâtard ou fenouil puant, produit des graines que l'on emploie pour leur efficacité sur les maux de ventre. Avec ses feuilles découpées en lanières allongées, l'aneth ressemble fort au fenouil en effet et ses fleurs jaunes se disposent pareillement en ombelles ! Bref, la grande différence, c'est le parfum... Moins délicat, moins fin, disent les connaisseurs, mais loin d'être puant malgré son sur nom ! D'ailleurs, il est parfait pour faire mariner les aliments à griller. Car il est d'une richesse incomparable en antioxydants (qui limitent les effets toxiques des fortes cuissons) et il empêche la prolifération des bactéries.

L'aneth chasse les vents

L'aneth est une plante carminative, c'est-à-dire qu'elle aide à expulser les gaz ! À l'école de Salerne, première école de médecine du Moyen Âge, voici ce que l'on disait d'elle:

« L'aneth chasse les vents, amoindrit les humeurs, Et d'un ventre replet dissipe les grosseurs. »

Il facilite donc la digestion, a des vertus antispasmodiques précieuses en cas de maux de ventre et c'est un bon diurétique. On le connaît aussi pour améliorer la sécrétion de lait chez les jeunes mamans.

Des preuves scientifiques sur l'aneth

La Commission E, qui a répertorié de nombreuses plantes et leurs indications après leur avoir fait subir une batterie de tests, d'analyses et d'études, reconnaît l'efficacité des graines et de l'huile essentielle d'aneth pour soigner la dyspepsie (mauvaise digestion). Elle est donc recommandée en cas de spasmes intestinaux, de coliques et de flatulences. En effet, son huile essentielle (concentrée dans les graines et présente dans les feuilles fraîches) a un effet antispasmodique sur les muscles lisses qui contrôlent les mouvements péristaltiques de l'intestin. Par ailleurs, des essais menés sur des souris (cela aurait été mieux sur l'humain !) montrent que l'aneth a des effets antiulcéreux et gastroprotecteurs. Avis aux estomacs sensibles ! Et l'aneth, sans doute également grâce à son huile essentielle, empêche la multiplication des bactéries et des levures toxiques, un atout pour les habitués des troubles intestinaux... car la plante limite ainsi les fermentations ! Pour ses effets sur les douleurs menstruelles, les chercheurs ont montré que la plante augmente le cycle féminin des souris (c'est malin !), c'est donc qu'il a une action hormonale, d'où sans doute son usage ancestral dans le domaine, basé sur son efficacité liée à son emploi empirique jusqu'à maintenant.

Les nombreuses indications de l'aneth

L'aneth est avant tout conseillé pour les troubles digestifs, mais pas seulement. La liste de ses indications est assez longue:

Comment utiliser l'aneth ?

On peut en mâcher tout simplement les graines, à raison de 1 cuillerée à café. Les feuilles, s'il pousse chez vous de l'aneth frais, peuvent également être préparées en infusion, ou bien garnir un plat pour le rendre plus digeste. Mais ne les employez pas sèches, elles ont perdu la plupart de leurs vertus. En fin de repas, c'est parfait pour activer la digestion. Mais on peut également prendre l'aneth sous diverses autres formes:

  • En infusion: écrasez grossièrement 2 cuillerées à café de graines et couvrez-les d'eau bouillante. Laissez infuser 10 minutes avant de boire.
  • En teinture-mère: prenez-en 1 cuillerée à café dans 1 verre d'eau en fin de repas, midi et soir.
  • Sous forme d'huile essentielle: prenez 2 gouttes dans une cuillerée de miel en fin de repas, diluée ou non dans une tisane ou un peu d'eau chaude.

Contre-indications de l'aneth

À part si on est allergique aux plantes de la même famille (les Apiacées), c'est-à-dire le céleri, les carottes, le fenouil..., on n'a pas de raison de se priver d'aneth. Seul bémol: l'utilisation de l'huile essentielle demande quelques précautions. Femmes enceintes et allaitantes, bébés et jeunes enfants ne doivent pas en prendre.

Commentaires des internautes

Rédiger un commentaire (aucune inscription requise)

Publier mon commentaire

Aucun commentaire pour le moment. Cliquez ci-dessus pour rédiger le premier !

Phytothérapie
  • Insomnie
  • Jambes lourdes
  • Lumbago
  • Mal des transports
Aromathérapie
  • Défenses immunitaires
  • Vaginite
  • Varicelle
  • Varices
Homéopathie
  • Vertige
  • Céphalée
  • Bronchite chronique
  • Maladie de Crohn