Boutique santé
Arkogélules Ananas

5.79€Afficher
Govinda, Boules d'Ananas Bio

8.79€Afficher
Santé Family, Gel Douche Bio, Ananas et Citron

6.29€Afficher

 

Ananas (Ananassa comosus)

Plantes médicinales > Ananas

  1. Introduction
  2. Composition et propriétés de l'ananas
  3. Pour mincir, perdez vos illusions sur l'ananas !
  4. Les vraies vertus de l'ananas
  5. Les indications de l'ananas
  6. L'ananas produit une enzyme particulière
  7. Savoir choisir un ananas
  8. Un peu d'histoire sur l'ananas
  9. Dessert digestif à l'ananas

Ananas

L'ananas n'est pas un fruit, mais une multitude de fruits accolés les uns aux autres: chaque facette de l'ananas est en fait un fruit hexagonal soudé par chacun de ses côtés à un autre fruit. L'ananas fait partie des Broméliacées, famille exclusivement tropicale et dont les autres représentants sont des buissons aux feuilles épineuses, disposées en rosettes. Quelques espèces donnent de magnifiques plantes d'intérieur (hectia, tillandsia, etc.). Il existe différentes espèces d'ananas, donnant des fruits plus ou moins gros, les plus petits étant souvent les meilleurs. L'ananas est cultivé partout sous les tropiques: Antilles, La Réunion (espèce particulièrement succulente), Amérique du Sud, Afrique...

Composition et propriétés de l'ananas

Assez peu énergétique, l'ananas ne contient que 50 calories aux 100 g, c'est-à-dire, à quantité égale, un peu moins qu'une cerise ou une prune. Dépourvu de la plupart des minéraux, il contient cependant du magnésium et du potassium, mais moins que l'avocat ou le poireau. Il est vrai qu'on ne met pas de poireau dans une salade de fruits. Notre ananas se rattrape un peu avec les vitamines: si pour la vitamine C il obtient la mention passable (avec 20 mg aux 100 g, autant que la tomate, mais 10 fois moins que l'ortie et 150 fois moins que le cynorrhodon !), il se classe honorablement pour le bêta-carotène et les vitamines du groupe B. Rappelons qu'un déficit en vitamines B1, B2 et PP provoque fatigue, perte d'appétit, baisse de tension, vertiges, difficultés respiratoires, dépression, troubles digestifs, maux de tête, problèmes cutanés... Donc, à part sa saveur et son aspect, l'ananas n'aurait pour lui pas grand-chose de plus que les autres fruits... Si ce n'était la broméline...

Pour mincir, perdez vos illusions sur l'ananas !

La broméline est une enzyme rare, proche de la papaïne, capable de transformer les protéines et de stimuler les sécrétions digestives. Seul l'ananas frais (et donc non chauffé) en contient: c'est-à-dire que l'ananas en boîte et l'ananas en gélules en sont dépourvus.

Sa réputation de fruit amincissant est quelque peu usurpée. La broméline attaque effectivement les protéines, mais n'a aucune action sur les graisses ou les sucres. L'ananas est donc un fruit qui vous aidera à mincir tout simplement parce qu'il est pauvre en calories, qu'il est diurétique, qu'il facilite la digestion et le transit grâce à ses fibres douces. Un point c'est tout... et c'est déjà pas mal.

Les vraies vertus de l'ananas

En fait, ce fruit a des qualités vraiment originales. L'ananas active la digestion, diminue l'acidité gastrique et limite les flatulences (gaz intestinaux). Enfin, l'ananas possède de telles propriétés anti-inflammatoires, antiexsudatives et inhibitrices de l'agrégation des plaquettes qu'il est utilisé sous forme de préparations médicamenteuses dans le cas d'oedèmes, qu'ils soient d'origine traumatique ou postopératoire.

Les indications de l'ananas

L'ananas, même s'il n'est pas le fruit amincissant de vos rêves, peut vous être utile dans de nombreux domaines.

  • Il facilite la digestion.
  • Il fait dégonfler les oedèmes.
  • Il calme les douleurs articulaires.
  • Il calme les maux d'estomac, limite aérophagie et flatulences.
  • Il aide à se débarrasser du rhume des foins et de la sinusite.
  • On le conseille en cas de phlébite: une étude sur des personnes atteintes de phlébite aiguë a montré qu'un traitement à base d'analgésiques et de broméline permettait d'éliminer tous les symptômes de la maladie.
  • En application externe, on emploie des crèmes et autres produits à base de broméline pour activer la cicatrisation des blessures cutanées.

L'ananas produit une enzyme particulière

Si l'ananas possède tant de vertus, c'est bien grâce à sa concentration en broméline, une enzyme digestive qui, contrairement à ses « cousines » qui sont « dissoutes » dans le système digestif, passe, au moins en partie, dans le sang. On explique ainsi ses actions anti-inflammatoire et antiagrégante plaquettaire. Elle n'a pas encore livré les secrets de son mécanisme d'action, mais donne de bons résultats dans de nombreuses pathologies.

Savoir choisir un ananas

Préférez les fruits lourds, fermes sans être durs, de couleur uniforme, d'un beau jaune orange, sans taches. Si vous tirez sur une feuille et qu'elle se détache: il est mûr ! L'ananas se mange comme un fruit en faisant bien attention de retirer les moindres particules de l'écorce. Vous pouvez également le déguster en jus, ainsi vous bénéficierez des bienfaits des vitamines, des minéraux... et de la fameuse broméline. Mais attention: si vous achetez de l'ananas en boîte ou du jus d'ananas à base de concentré, n'espérez pas les effets de la broméline: l'ananas ayant été chauffé, elle a été détruite.

Un peu d'histoire sur l'ananas

On raconte que c'est Christophe Colomb qui découvrit l'ananas. Rien n'est moins sûr. Il semblerait que ce soit Jean de Lévy, voyageur français, qui rapporta le fruit du Brésil. Mais l'ananas arriva en piteux état devant l'Empereur Charles-Quint qui fit la moue. Ce sont donc les Hollandais qui réintroduisirent l'ananas en Europe. Il doit son succès à la gourmandise de Louis XV: en effet, c'est en 1734 que le premier ananas arriva à maturité dans les serres royales de Versailles. L'ananas resta longtemps rare et d'un prix exorbitant. Sous le règne de Napoléon, Madame Junot qui était enceinte eut une envie d'ananas ; son mari, le célèbre Général Junot, courut tout Paris, offrant des fortunes à qui lui procurerait un ananas. En vain. Les prix de l'ananas chutèrent à partir de 1892, avec sa mise en conserves aux îles Hawaï. Le mot ananas vient de « nana », mot indien du Brésil. Les Portugais en ont fait « ananas », les Espagnols « piñas » et les Anglo-Saxons... « pineapple ». Dans les Caraïbes, l'ananas a toujours été employé pour accélérer la guérison des plaies. Au Mexique, c'est surtout en cas de bronchite qu'on attendait ses bienfaits, au Venezuela, en cas d'angine.

Dessert digestif à l'ananas

Pour terminer votre repas sur un dessert délicieux qui vous évitera les brûlures d'estomac, préparez-vous 1/2 ananas frais: coupez-le en cubes et versez délicatement quelques gouttes de miel d'oranger sur chaque morceau avant de le déguster.

Commentaires des internautes

Rédiger un commentaire (aucune inscription requise)

Publier mon commentaire

Aucun commentaire pour le moment. Cliquez ci-dessus pour rédiger le premier !

Phytothérapie
  • Insomnie
  • Jambes lourdes
  • Lumbago
  • Mal des transports
Aromathérapie
  • Défenses immunitaires
  • Vaginite
  • Varicelle
  • Varices
Homéopathie
  • Vertige
  • Céphalée
  • Bronchite chronique
  • Maladie de Crohn